The Maze Runner

The Maze Runner tome 1, de James Dashner

Deuxième lecture

gif

Cette année, j’ai décidé de relire la série complète The Maze Runner (sauf The Kill Order parce que, entre nous, ce livre n’aurait pas dû exister) de James Dashner. Deux raisons pour cela :

  • C’est une de mes séries préférées de tous les temps
  • Le dernier film de la trilogie (avec Dylan O’Brian et Thomas Brodie-Sangster, toi-même tu sais) va sortir le mois prochain et JE NE SUIS PAS PRÊTE

La première fois que j’ai lu ces livres, c’était il y a quatre ans ! Autant vous dire que je ne me souviens plus de grand-chose à part les grandes lignes de l’histoire. Et je veux absolument me rafraîchir la mémoire en l’honneur de la sortie du troisième film, adaptation de The Death Cure. C’était d’ailleurs l’une de mes principales résolutions livresques de cette année 2018. C’est donc avec grand plaisir que je peux d’ores et déjà cocher ma relecture du premier tome !

Et avant ça, j’ai également relu The Fever Code. J’ai rédigé une très courte review sur cette relecture mais vous pouvez aller lire mon avis complet sur mes premières impressions ici.

ANYWAY. On est ici pour parler de THE MAZE RUNNER. Premier tome de cette trilogie que j’aime tellement. Et vous savez quoi ? Je suis tombée amoureuse de ce livre une nouvelle fois.

gif

Honnêtement, je ne pensais pas que ce serait le cas, ahah. Mes goûts ont énormément changé depuis quatre ans, c’est certains. J’avais quelques réticences concernant cette relecture sachant cela. Mais au final, j’ai juste adoré. On ne pouvait plus m’arrêter. J’ai dévoré ce livre en deux jours.

Dans cette chronique, vous ne me verrez pas sauter au plafond concernant les grandes révélations dans ce livre. JE CONNAIS TOUT. JE SAIS TOUT. WICKED n’a plus aucun secret pour moi, ahah. Je vais donc me contenter de vous expliquer pourquoi ce livre est un de mes préférés de tous les temps.

  • Les personnages. Je les aime tous, ils sont juste adorables et intelligents et géniaux et drôles et HUMAINS. Oh mon dieu. Ce que je préfère dans ce livre, ce sont les personnages parce que je les trouve TELLEMENT réalistes. Ils sont confrontés à des situations IMPOSSIBLES (un labyrinthe géant, des monstres dans tous les recoins...) et pourtant, leurs réactions, leurs sentiments, leurs émotions, TOUT. Tout est parfaitement plausible.

    Ils vivent un enfer. Littéralement. Mémoire effacée, forcé de vivre dans un labyrinthe dont les murs bougent toutes les nuits et peuplé de Griffeurs, véritables créatures de cauchemar. Pas étonnant que certains soient traumatisés. Thomas fait même des crises d’angoisse et n’hésite pas à extérioriser son chagrin avec. DES. LARMES. Oui, les garçons ont également des sentiments. C’est quelque chose que l’on voit trop peu dans les livres Young Adult.

    Thomas, Newt, Minho, Chuck. Ils sont juste trop précieux pour ce monde, je les adore.

gif

  • L’intrigue. J’affectionne tout particulièrement les intrigues conduites par des mystères à résoudre et The Maze Runner, c’est exactement ça. Il me semble même que lorsque l’on recherche MYSTÈRE dans le dictionnaire, on trouve en explication : LISEZ THE MAZE RUNNER VOUS COMPRENDREZ. Si, si, je vous assure. #VeryAccurate

    Je peux vous dire que, il y a quatre ans, ce livre me rendait littéralement folle. J’y repensais nuit et jour. Il fallait que je SACHE. C’est vraiment l’une des choses qui m’a le plus marquée à propos de cette série. Hyper addictive. Une intrigue bien menée, des chapitres qui se terminent en mini cliffhanger à couper le souffle, des personnages attachants. Que voulez-vous de plus ??
  • L’atmosphère. Mon dieu. Encore un point fort dans ce livre (et dans la série entière). Parce que, non seulement on a l’impression d’avancer dans le noir avec nos personnages (je rappelle que Thomas et les autres n’ont plus aucun souvenir de leur vie avant le Labyrinthe !) ce qui rend ce livre très mystérieux MAIS EN PLUS. En plus de ça, on a des scènes bourrées à bloc de tension et de pure terreur et c’est tellement bien fait, c’est juste glorieux.

    gif

    C’est la deuxième fois que je lis ce livre. Je me souvenais de presque tous les plot twists mais également de certaines scènes qui m’avaient marquée il y a quatre ans (c’est pour vous dire !). Eh bien je dois vous avouer qu’en relisant ces scènes, j’en ai encore eu la chair de poule et mon cœur s’est mis à battre à cent à l’heure. L’atmosphère angoissante, pesante et sombre de ce livre est merveilleuse. On s’y croirait vraiment. LA TENSION EST PALPABLE.

    Spoiler (cliquer pour révéler)

    Petit récap des scènes culte de ce livre :

    • Thomas et Minho enfermés dans le Labyrinthe la nuit ;
    • Le jour où les portes du labyrinthe ne se ferment plus ;
    • La dernière bataille contre les Griffeurs ;
    • La mort de Chuck (!!)

Je voulais remettre un “5 étoiles” pour ce livre parce que je l’aime tellement mais j’ai tout de même trouvé quelques petits détails qui m’ont chiffonnée. En effet, j’ai pu prêter davantage attention à ces derniers car je savais déjà dans quoi je m’embarquais. Mais ce sont vraiment des petites choses.

  • Thomas est trop parfait. Il veut se sacrifier un peu trop souvent à mon goût. C’est à se demander s’il a des défauts !
  • Mon dernier point est un spoiler pour ceux qui n’ont pas lu The Fever Code et ce tome.
Spoiler sur ce tome et sur le livre The Fever Code (cliquer pour révéler)

Citation provenant de The Fever Code, par Teresa :

I feel good about the plan to leave my and Ari's memories intact. You need someone in each group with whom you can communicate and plan during the phases of the Trials.

Citation provenant de The Maze Runner, par Docteur Paige :

Remember what the girl wrote on her arm before losing her memory

Teresa est censée avoir gardé sa mémoire INTACTE. Ces deux citations ne coïncident pas !! JE SUIS PERDUE. 

 

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.