The Mark Of Athena

The Heroes of Olympus tome 2, The Mark Of Athena de Rick Riordan

L’aventure de nos chers sang-mêlés continue ! Cette fois-ci, tous les personnages sont enfin réunis et travaillent ensemble afin de mener à bien leur quête en un temps très limité. En effet, ils n’ont que quelques jours pour retrouver Nico DiAngelo avant que Rome ne soit détruite par les Géants. En parallèle, Annabeth a pour mission de retrouver la Marque d’Athéna, un des éléments clés de la prophétie qui aidera nos héros à vaincre les forces de Gaïa.

Ce livre est raconté au travers de beauuucoup de points de vue. J’avoue que c’était assez éprouvant mais je n’avais pas trop de mal à m’y retrouver. J’ai cependant préféré les chapitres de Annabeth parce que je l’adore. J’adore sa personnalité, son esprit vif, tout ! Et ce livre mettait clairement en lumière son intelligence ! J’étais ébahie devant tant d’ingéniosité de sa part, wow.

Pas mal de choses se sont passées dans ce livre mais j’avoue que j’ai tout de même réussi à m’ennuyer ! En effet, les trois premiers quarts du livre m’ont donné l’impression d’être là juste pour construire les relations entre nos sept héros. Je comprends que c’était une nécessité puisque c’est la première fois qu’ils sont tous réunis et qu’ils sont censés être “ennemis” de base (les romains versus les grecs !) MAIS. Ça n’empêche que je n’ai pas trouvé ça extrêmement palpitant ! Avec tous ces points de vues et ces sous-quêtes pour atteindre la véritable quête finale, j’ai rapidement perdu l’intérêt de l’histoire.

Il y reste cependant quelques passages que j’ai bien aimés et qui ont marqué mon esprit (ex : celui où l’ont voit Narcisse) mais il n’y en n’a pas non plus des masses, ahah. C’était surtout vers la fin que j’ai le plus apprécié ma lecture.

Après, il faut savoir que j’ai lu ce livre dans une période peu propice à la lecture où, justement, je n’avais pas forcément l’envie de lire… oui, je sais, c’est triste ! C’est donc un facteur qui a beaucoup joué sur mon avis concernant ce tome.

En effet, j’ai lu The Mark of Athena hyper lentement au début et c’est justement le début que j’ai le moins aimé. Tandis que vers la fin, je me suis “forcée” à me remettre dans le rythme (c’est-à-dire, à lire davantage) et, résultat : quand j’ai pris plus d’une semaine et demi à lire la moitié du livre, je n’ai mis plus que deux jours pour terminer la seconde moitié ! Et c’est cette dernière partie que j’ai beaucoup plus apprécié. J’imagine alors que c’est surtout grâce à ce revirement que j’ai davantage aimé la fin du livre, car il est clair que je m’étais beaucoup plus investie.

ET CE CLIFFHANGERWHAT. Je pensais que tout allait bien se terminer, nos héros en avaient tellement bavé que je ne voulais pas croire qu’il leur arriverait une autre péripétie. MAIS SI. Arg, pas le temps de se reposer les gars, arrangez-moi ça dans le prochain tome !

Spoiler (cliquer pour révéler)

Par contre, j’ai vraiment trop aimé la scène où Percy ne veut pas lâcher la main de Annabeth ce qui les entraînent tous les deux dans la chute. C’est à cet instant que mon cœur s’est gonflé de fierté parce que je LES ADORE. Je les ship tellement, omg. Percy est vraiment le parfait boyfriend:angel:

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.