The Infinite Sea

The 5th Wave tome 2, The Infinite Sea de Rick Yancey

2ème lecture

image

RESPIRE.RESPIRE.RESPIRE.RESPIRE.

Oh que ce livre est cruel. Mais tellement cruel.

J'avais un énorme trou noir concernant The Infinite Sea. Il était grand temps que je me rafraîchisse la mémoire parce que, comment est-il possible de ne pas se souvenir de ce MAGNIFIQUE LIVRE ? J'ai du faire un blocage parce que TROP DE TRUCS ÉNORMES OMG ! #MindBlown

image

Les souvenirs sont peu à peu revenus mais certains éléments étaient encore assez flous du coup à des moments j'étais carrément prise au dépourvu. Genre : WTF MAIS JE ME SOUVIENS PAS DE ÇA BORDEL.

J'ai adoré ce tome autant que le premier ! Certains peuvent le trouver plus calme que le tome 1 étant donné que le début se déroule dans un espace confiné et l'atmosphère n'est pas totalement la même… néanmoins, cette lecture n'en est pas moins envoûtante et irrésistible. Mes yeux étaient littéralement collés aux pages qui ne cessaient de défiler (j'ai commencé les 50 premières pages la veille et fini le reste aujourd'hui : presque lu en une journée !).

La plume de Rick Yancey est sublime. Je vénère chaque phrase, chaque mot de cet auteur. Il ne nous prend pas pour des imbéciles, loin de là, puisque les révélations et les retournements de situations sont tout simplement DINGUES. Ce n'est pas comme dans les simples livres YA où les problèmes se résolvent en un claquement de doigt. La saga de La 5e Vague est un immense jeu tordu de mensonges, de feintes et c'est pour notre plus grand plaisir—enfin, peut être pas pour mon cerveau qui doit être complètement chamboulé à l'heure actuelle.

Des mensonges au cœur de mensonges au cœur de mensonges. Des feintes et des contre-feintes. Comme un mirage – peu importe vos efforts pour vous en approcher, il demeure toujours au loin. Découvrir la vérité était comme tenter de courir après l’horizon.

Nos héros ne sont pas épargnés. Ils en voient de toutes les couleurs.

L’histoire de Poundcake m'a fait un vrai coup au cœur. J'ai du reposer le livre quelques minutes pour pouvoir digérer l'horreur et la beauté de son sacrifice.

C'est une histoire de sacrifice. De choix impossibles. De survie.

C'est super rare de voir des personnages qui souffrent VRAIMENT de leurs blessures. Pendant plusieurs jours. Plusieurs semaines. Ça les rend encore plus vrai et on ne peut pas s'empêcher, rien qu'une seconde, de se mettre à leur place.

J'ai beaucoup aimé Ringer dans ce tome. Elle est tellement intelligente, omg. Et badass. Oui, hyper badass!

image

Fin bref, j'ai encore les yeux qui piquent en repensant à toutes ces horribles épreuves que nos héros ont du endurer mais j'ai hâte de commencer The Last Star, qui, je crois, va complètement me briser ! *prépare les mouchoirs*

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.