The Hunger Games

The Hunger Games tome 1, de Suzanne Collins

(deuxième lecture)

gif

Ça faisait un moment que je voulais relire la trilogie Hunger Games et je me suis enfin lancée. Je suis trop contente ! J’ai été étonnée de voir à quel point je me souvenais de l’histoire. Je n’ai vraiment eu aucune surprise mais ça ne m’a pas empêchée d’adorer cette relecture. Rien de tel que de se replonger dans l’un de ses livres favoris pour se sentir bien !

Katniss Everdeen est l’héroïne badass par excellence. J’adore le fait qu’elle ne soit pas toute délicate. Bien au contraire, elle n’hésite pas à mettre les mains à la pâte. Elle est aussi du genre distante, et ne montre pas ses sentiments, ce qui est tout à fait en accord avec son vécu très difficile.

Je trouve ce livre tellement bien écrit en terme d’intrigue, mais aussi au niveau de l’univers dystopique qui est super bien construit. Trop souvent, dans les livre YA, l’univers dans lequel évolue les personnages sert plutôt d’outil à l’auteur pour faire fonctionner la romance. Ici, je ne trouve pas que ce soit le cas. Il y a réellement un travail de world-building que ce soit sur les différents districts et leur secteur de production, les coutumes, l’histoire des Jeux, le système politique mis en place, etc.

Bien sûr, il y a de la romance. Mais elle ne prend pas toute la place dans le livre. C’est surtout grâce à Katniss qui est aussi chaleureuse qu’une pierre, ahah. Pour elle, tout n’est que manipulation et intrigue politique. J’étais morte de rire lorsqu’elle pensait que Peeta était un candidat sournois qui avait plusieurs longueurs d’avance sur elle alors qu’il ne jouait pas du tout la comédie : pendant tout ce temps, il était vraiment fou amoureux d’elle ! AHAHAHA.

Concernant les Jeux en eux-même, je suis totalement fan. C’est ma partie préférée. Je regrette simplement que Katniss ne tue pas plus de monde. Quand on y pense, elle ne tue presque personne directement : ce sont surtout les autres qui s’attaquent entre eux. Mais sinon, les morts sont assez sanglantes et tristes en général, donc je suis tout de même satisfaite, ahah.

Spoiler (cliquer pour révéler)

Je ne me remettrai jamais de la mort de Rue. Je verse toujours ma petite larme durant le passage des fleurs, que ce soit dans les livres ou dans les films…

Il y a également la mort de Cato qui est assez horrible. Surtout cette histoire de loups mutants qui sont créés à partir des anciens participants des Jeux ?? UGH. Au secours, c’est trop glauque.

Pour conclure, ce que j’aime le plus dans la série Hunger Games en général, c’est à quel point elle me faire ressentir des émotions fortes. Je ne suis jamais sereine en lisant ces livres. Je tiens tellement aux personnages que je ne supporte pas le moindre mal qui leur sont fait… et dieu sait à quel point ils sont tourmentés. Même en sachant exactement comment tout ça se termine, il y aura toujours des scènes qui me feront un coup au cœur.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.