The House Of Hades

The Heroes of Olympus tome 4, The House Of Hades de Rick Riordan

J’ai vraiment peur que mes notes sur les livres de cette série ne puissent pas aller plus loin que trois étoiles. La seule exception pour l’instant était le premier tome, The Lost Hero, qui était un coup de cœur. Mais depuis, j’enchaîne les trois étoiles et c’est frustrant parce qu’en général, je ne continue pas une série qui ne vas pas plus loin que cette note…

Mais avec cette série, c’est différent. Je me suis trop attachée aux personnages pour les abandonner comme ça. Et puis maintenant, c’est un peu trop tard pour quitter The Heroes of Olympus, ahah. Il ne me reste plus qu’un tome. J’y suis presque !

Pour moi, cette série ne fonctionne pas à cause de la longueur de ses bouquins. Chaque tome fait 500+ pages. C’est juste trop.

Il suffit de regarder les livres de Percy Jackson qui ne faisaient que 300+ pages. Je les ai beaucoup plus apprécié grâce à ça. La quantité de pages étaient beaucoup mieux répartie dans cette série que dans celle de The Heroes of Olympus. Parce que ces livres sont des MONSTRES. Littéralement.

Cela ne correspond pas à ce type de bouquin. Un livre rempli d’action et d’aventures et de rebondissements NON-STOP ne devraient pas faire PLUS de 500 pages. En tout cas, c’est mon avis, mais je trouve que ces livres sont mal proportionnés et devraient être raccourcis de quelques centaines de pages pour qu’ils soient plus digestes…

Mais sinon, tout le reste est absolument génial. Je suis amoureuse de tous les personnages de la série ! Ils sont tous adorables, badass, intelligents, touchants… bref, je les adore tous. Et certains même plus que d’autres (Leo, Nico et Annabeth).

Leo restera un de mes préférés. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé son petit passage sur l’île de Calypso ! J’espère qu’il réussira à tenir sa promesse…

Annabeth et Percy sont toujours géniaux et adorables ensemble, sans être trop mielleux. C’est parfait ! En même temps, c’est normal, ils n’ont pas trop le temps pour ça, ahah.

Mais celui qui reçoit la palme d’or par sa fabuleuse et rayonnante existence c’est Nico.

Ahah, je rigole. Nico est tellement sombre et émo, je l’aime trop. Surtout quand il soulève des armées de mort-vivants ou quand il quitte nonchalamment la scène par un petit shadow-travelling au calme. C’est juste trop cool.

MON NICO CHÉRI. Je ne pensais pas possible de l’aimer davantage, mais SI. Ce livre m’a prouvé le contraire. Je suis tellement contente de cette nouvelle révélation le concernant. J’ai du refermer le livre pendant quelques secondes le temps d’assimiler cette merveilleuse nouvelle ! AAAAH. En vrai, ce n’est pas une bonne chose pour Nico puisque ça le rend tout triste et maussade et déprimé. PROTÉGEZ-LE DE TOUTE CETTE TRISTESSE S’IL VOUS PLAÎT.

Spoiler (cliquer pour révéler)

Je ne pensais pas que je dirais ça un jour : mais ce livre me fait tellement shiper Percy and Nico. C’EST FOU. JE VEUX UN LIVRE JUSTE SUR EUX QUI DÉVELOPPENT DES SENTIMENTS L’UN POUR L’AUTRE ET ANNWW.

Mais je suis partagée parce que je suis absolument fan de Percabeth… DU COUP JE NE SAIS PAS.

Je suis tellement prête à enfin avoir le point de vue de Nico Di Angelo dans le fameux final de la série ! J’ai hâte rien que pour ça.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.