Passengers

Passengers de Morten Tyldum

Cette chronique contient quelques spoilers mineurs sur le film.

Résultats de recherche d'images pour « passengers gif »

CHRIS PRATT. JENNIFER LAWRENCE. GAAH. J'étais obligée de voir ce film parce que… les acteurs !  En plus, l'histoire se déroule dans l'espace ??? Une romance entre Chris et Jennifer ?? JE SHIP DÉJÀ.

Jim Preston (Chris Pratt) se réveille d'un long sommeil dans le vaisseau spatial de Homestead mais il se rend très vite compte qu'il est le seul éveillé sur les 5 000 passagers. Il apprend alors que sa capsule a eu un problème et qu'il n'était pas censé se réveiller avant 90 bonnes années. Pendant un an, il va vivre seul sur le vaisseau et tenter de découvrir l'origine de ce dysfonctionnement.

Waw. Au final, je dois dire que je me suis pas mal ennuyée pendant les trois quarts du film ! Il ne se passe pas grand chose pendant ces douze mois où Jim est seul sur le vaisseau. Okay, il essaye plein de choses pour arranger son cas mais au final, on le voit abandonner et ne plus rien faire d'intéressant… #BORING

Jusqu'au jour où il décide de réveiller Aurora Lane (Jennifer Lawrence).

J'adore Chris Pratt, c'est un acteur que j'admire beaucoup mais son rôle dans le film Passengers m'a laissée de marbre. Son personnage arg, je n'ai pas du tout aimé. Okay, il est tout gentil mais j'ai DÉTESTÉ le fait qu'il ait décidé de réveiller Aurora. Je ne sais pas si c'est moi qui ait manqué quelque chose, mais POURQUOI Aurora ?? Parce qu'elle est JOLIE ?? #Srsly Il avait vraiment l'air d'un psychopathe quand il la regardait dormir dans sa capsule, ou qu'il essayait d'en apprendre plus sur elle. Je n'ai pas du tout aimé cette personnalité. J'ai d'ailleurs lu un article à ce sujet qui explique très bien pourquoi son comportement pose problème dans le film (en anglais).

Aurora était quant à elle plutôt facile à oublier, son personnage n'était pas si mémorable que ça pendant les trois premiers quarts du film. Elle était là pour tenir compagnie à Jim au final. Je ne l'ai vraiment aimé que quand elle découvre la vérité sur son réveil prématuré, sa réaction était juste parfaite et crédible.

J'ai trouvé Passengers… à l'image du vaisseau spatial, plutôt vide et ennuyeux, en fait. Je n'ai pas vraiment l'habitude de regarder des films avec seulement quatre acteurs (dont l'un qui ne jouait même pas le rôle d'un humain, mais d'un androïde). Je sais que c'est le principe de se réveiller seul dans un vaisseau mais bon, je pensais qu'il y aurait un peu plus de trucs palpitants.

MAIS. Vers la fin, c'est là que les choses deviennent vraiment intéressantes. On ne sait pas trop pourquoi, mais un autre personnage se réveille (il s'agit d'un des gérants du vaisseau). ENFIN. L'histoire peut avancer. PAS TROP TÔT. Bref, dès l'arrivée de ce nouveau personnage, les choses s'accélèrent et les personnages vont finalement se bouger pour réparer le vaisseau.

J'ai aussi beaucoup aimé les graphismes du film. L'intérieur et l'extérieur du vaisseau étaient tout simplement magnifiques, j'ai trouvé que ça faisait très réaliste. Et l'ambiance du film permettait une immersion complète dans l'espace, je me sentais vraiment angoissée à certains moments. De côté là, c'est donc une réussite !

En résumé : Une étoile pour Jennifer Lawrence. Une étoile pour Chris Pratt. Parce que j'aime ces acteurs, tout simplement.

Ce film était censé être le nouveau Titanic ?!! AHEM. Permettez-moi d'en douter étant donné que l'histoire d'amour est forcée et plutôt malsaine. Aurora s'est réveillée parce que JIM L'A CHOISIE. Il ne s'agit pas d'un consentement mutuel mais bien d'une décision prise par l'un et qui a eu des conséquences désastreuses sur la vie de l'autre. Ugh. Au départ, j'avais mis 3 étoiles à ce film parce que je l'ai quand même apprécié (et j'ai adoré les graphismes !) mais la romance pose vraiment problème. Ça aurait pu passer il y a 50 ans, mais de nos jours, ce n'est plus possible de faire véhiculer ce genre d'idées.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.