Legend

Legend tome 1, de Marie Lu

Je te fais une promesse solennelle : ta vie m'appartient.

Ça faisait une ÉTERNITÉ que je n'avais pas lu de dystopie et ça m'a fait du bien de changer un peu de registre. Comme Legend était dans ma PAL depuis deux ans, il était vraiment temps que je le lise !

J'ai surtout choisi ce livre car il avait reçu de bons avis en général mais aussi car, en ce moment, j'entends beaucoup parler de l'auteure, que ce soit pour la sortie de son dernier bouquin (The Midnight Star) ou le fait qu'elle ait participé à la réalisation de Gemina (second tome de la série The Illuminae Files). BREF. Marie Lu est une auteure qu'il fallait absolument que je découvre !

Et c'est chose faite. Legend était une lecture très rapide et pas prise de tête. Une dystopie qui ne sort pas vraiment du lot, malheureusement, car je n'ai pas été époustouflée mais qui a su me faire passer un bon moment malgré tout. Je ne regrette pas ma lecture !

L'histoire est racontée sous le point de vue de June et de Day. June est l'héroïne typiquement badass que l'on retrouve souvent dans les dystopies et Day est un genre de bad-boy des rues qui se rebelle contre la République. Rien d'extraordinaire jusque là. Je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, ils me semblent encore un peu distants mais je pense qu'en suivant leurs aventures dans les prochains tomes, ce manque de profondeur sera vite comblé. 

Ce qui change un peu, c'est le fait que June fasse parti des "méchants". Elle travaille pour la République et elle fait une confiance aveugle au gouvernement. C'était assez intéressant de voir comment son personnage a été amené à douter et à évoluer au cours de l'histoire. J'ai trouvé que c'était tout à fait crédible est bien développé POUR UNE FOIS. Parce que j'ai souvent eu des problèmes avec ce genre de revirements où le personnage qui vit dans un milieu spécifique et qui est influencé par son entourage se retourne TOUT D'UN COUP contre sa famille, ses amis, etc.

La romance n'est pas trop importante et heureusement car l'attirance entre les deux jeunes gens est un peu rapide. Ça ne m'a pas trop dérangé car c'était vraiment un élément secondaire (même si ç'a eu une petite importance dans les questionnements de June sur les agissements de la République).

En résumé, Legend est une dystopie qui n'est pas extraordinaire en soi et peut-être que je lui aurais donné un 5/5 il y a deux ans, mais aujourd'hui, mes attentes et mon sens critique ont évolué donc ça ne suffit plus pour remplir toutes les conditions d'un sans faute. Malgré tout, c'est une lecture rapide et agréable. Les scènes d'actions étaient vraiment biens, c'est ce que j'ai préféré. On ne s'ennuie pas une seule seconde. L'intrigue ne m'a pas éblouie, certaines choses étaient prévisibles mais en somme, les mystères et les retournements de situations étaient bien menés. Je recommande ce livre à ceux qui recherchent une lecture pas prise de tête et aux fans de dystopies mais qui n'ont pas un avis trop pointu sur la question.

Je ne vais pas continuer la trilogie tout de suite, je la reprendrai un peu plus tard mais j'ai vu que les avis étaient plus positifs pour les tomes suivants donc normalement j'irai jusqu'au bout ! À voir.

gif

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.