Daughter Of The Pirate King

Daughter Of The Pirate King tome 1, de Tricia Levenseller

gif

It is mutually beneficial for all pirate captains to be honest with one another, even if we're likely to kill one another in their sleep.

UN LIVRE DE PIRATES. Je dis OUI. Par contre, la couverture je dis non, ahah. Elle donne l'impression que Daughter of the Pirate King est un livre pour les jeunes enfants (middle grade), alors qu'il s'agit bien d'un livre Young Adult. N'ayez crainte si la couverture vous rebute car l'histoire vaut la peine d'être découverte ! J'ai adoré Daughter of the Pirate King et bien plus que ce à quoi je m'attendais., c'est pourquoi je rajoute un demi point à ma note (4,5/5) parce que j'ai été agréablement surprise !

Alosa, une jeune pirate de 17 ans, et héritière du Roi des Pirates (oui, le titre du livre est très explicite à ce sujet, ahah) est envoyée en mission par son père pour récupérer l'un des morceaux d'une carte secrète. Cette carte est la clé pour trouver le trésor légendaire des Sirènes qui constitue une véritable fortune ! Pour cela, Alosa se laisse capturer volontairement par ses ennemis afin de fouiller leur navire, le Night Farer

I am me because I choose to be me. I am what I want. Some people say you have to find yourself. Not I. I believe we create ourselves to be what we want.

Alosa est totalement badass. Je l'ai adorée. C'est toujours bon signe lorsqu'on s'attache à l'héroïne de l'histoire et en effet, Alosa est formidable. Elle est drôle, intelligente et pleine de ressources. Elle n'hésite pas à tuer lorsque c'est nécessaire. Elle incarnait la force féminine au sein d'un équipage de pirates sanguinaires à l'esprit très fermé concernant les femmes, et ça faisait du bien de la voir les remettre à leur place ! Alosa est tellement bien entraînée (en même temps, c'est la fille du Roi des Pirates…) qu'elle ne craint absolument pas son petit séjour en terrain ennemi. On avait l'impression qu'elle n'était jamais en réel danger car elle maîtrisait parfaitement la situation… mais il y avait des moments où elle perdait pied, surtout dans la seconde partie du bouquin où les enjeux sont plus élevés et plus rien ne se passe comme prévu ! Alosa ne reste également pas indifférente aux charmes de Riden, le bras droit du Capitaine à bord du Night Farer.

La romance était très présente dans ce livre et je m'en doutais au vu du résumé, mais honnêtement, elle m'a assez plu. Je trouve ça juste dommage qu'elle ait été aussi précipitée… Pas dans le sens où Riden et Alosa tombent tout de suite amoureux l'un de l'autre (ce n'est pas du instalove, rassurez-vous !) mais plutôt par le fait qu'il n'y ait eu aucun suspens quant à l'identité du love interest. Dès les premières pages du livres, lorsque Alosa rencontre Riden, on voit qu'elle est attirée par lui car c'est le seul qui ressort le plus par rapport à ses descriptions avantageuses. En effet, les autres pirates sont de vrais pirates digne de ce nom, c'est-à-dire : laids, crasseux, à moitié soûls, sanguinaires, etc. Quelques pirates ressortent également par leur gentillesse auprès d'Alosa (ce que j'ai beaucoup aimé, car ç'aurait été très lassant de voir une Alosa sans autre amis que Riden). Quoiqu'il en soit, je suis assez surprise d'avoir autant apprécié la romance. Je les ai trouvé adorables ensemble et j'ai beaucoup aimé leurs taquineries qui m'ont bien fait rire. JE SHIP.

gif

La première partie du livre est donc davantage consacrée à la mise en place d'une relation romantique entre nos deux protagonistes, mais Alosa n'en perd pas moins de vue sont objectif : trouver le morceau de carte ! J'ai trouvé ça génial que malgré son attirance pour le bras droit du capitaine, Alosa ne se ramollisse pas pour autant et continue sa quête à tout prix.

Durant la seconde partie du bouquin, on change complètement d'atmosphère car c'est là qu'Alosa perd tout le contrôle sur sa mission. J'ai adoré la voir perdre pied car c'était amusant de voir qu'elle était tellement forte que rien ne pouvez la déstabiliser sur le navire entourée de ses ennemis mais ça aurait été un peu trop ennuyant si ç'avait été le cas pendant TOUT le livre. Et l'auteure s'en est doutée, elle nous a donc offert un majestueux retournement de situation qui a totalement surpris notre chère Alosa.

Ce livre contient un peu de magie et j'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur cet aspect de l'histoire. Au début, on ne se doute pas du tout qu'il y en aura, mais dans la seconde partie, la magie prend une plus grande place dans l'intrigue ! La transition été assez brutale, j'aurais peut-être mieux aimé avoir davantage de magie au début afin d'être un peu prévenue, ahah. Bref, ce n'était pas très homogène, mais bon, ça ne m'a pas vraiment dérangée donc ce n'est pas si grave que ça.

Une dernière chose que j'adore concernant Alosa : elle est Capitaine de son propre navire et son équipage est exclusivement composé de femmes pirates ! J'ai adoré voir leur complicité avec Alosa, c'était la meilleure des choses et je veux en voir plus (car cela ne représentant qu'un petit pourcentage de l'histoire). J'ai donc très hâte de lire la suite.

gif

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.