Big Little Lies, saison 1

Big Little Lies saison 1, de Liane Moriarty et David E. Kelley

Je suis tombée amoureuse de cette série.

Je suis actuellement dans tous mes états. Je ne sais pas quoi dire sur un tel chef d’œuvre. Notez que je n’ai pas lu le livre dont la série est issue donc je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Et j’ai été tout simplement bluffée.

Alors déjà, pour commencer, nous avons un casting de rêve (Nicole Kidman, Shailene Woodley, Zoë Kravitz…) et enfin, une histoire à la fois captivante et poignante.

photo

On suit les histoires de trois mères de famille qui semblent avoir une vie parfaite de prime abord. Mais au fil des épisodes, on se rend compte que tout est BEAUCOUP plus compliqué que cela. Elles cachent chacune de lourds secrets sur leur vie. Âmes sensibles s’abstenir parce que cette série traite des sujets assez lourds mais tellement importants.

Au début de la série, on comprend qu’un meurtre a eu lieu, mais on ne sait pas qui est le coupable, ni qui est la victime ! Les épisodes se situent donc dans le passé, avant que le meurtre ne se produise. Le fait de découvrir peu à peu la vie de ces trois femmes va nous amener à faire mille hypothèses sur ce qu’il s’est passé ce fameux soir…

Personnellement, je doutais absolument de tout le monde. Pour moi, tous les personnages avait le bon profil pour être le tueur et certains avaient celui pour être la victime. En effet, il existe pas mal de tensions entre chacun d’entre eux, c’est pourquoi ils sont tous suspects ! C’EST JUSTE GÉNIAL. Je n’ai rien vu venir ! MAIS VRAIMENT. Le dernier épisode de la série m’a juste scotchée sur place.

photo

Dès le premier épisode j’ai accroché à l’histoire. Certes, ça ne me parle pas directement parce que je ne suis pas mère de famille et c’était l’un des sujets centraux : la famille, le couple, les enfants, etc. D’ailleurs, l’histoire de Madeline (Reese Witherspoon) est celle qui m’a le moins intéressée des trois.

En revanche, celle de Celeste (Nicole Kidman) m’a complétement absorbée. C’est celle que j’ai préférée.

Évidemment, c’est parce que c’est l’une de plus tristes et choquantes. Elle est victime de la violence de son mari et on la voit surmonter chaque jours les coups qui deviennent de plus en plus forts et qui laissent de plus en plus de traces. Cette histoire m’a vraiment touchée. Je ne sais pas quoi dire. C’était juste hyper fort. J’avais les larmes aux yeux à chaque fois qu’elle se trouvait devant la psy. C’était indéniablement les meilleures scènes de la série.

photo

L’autre histoire que j’ai beaucoup aimée est celle de Jane (Shailene Woodley). Encore une histoire tragique mais hyper bien menée. Honnêtement, je n’ai RIEN vu venir la concernant. J’avançais totalement dans le noir et à chaque nouvelle révélation, j’avais l’impression de me prendre des claques. Sérieusement, je suis toute retournée, ahah.

Mention spéciale aux enfants de la série. Ils ont genre dix ans mais ils sont incroyablement bons comme acteurs ! Et tout aussi adorables.

photo

Je recommande vraiment cette série qui met en avant des femmes fortes, des histoires bouleversantes et prenantes avec un mystère à la clé. La mise en scène est également à couper le souffle, j’ai trouvé le tout hyper bien réalisé. ET LA BANDE SON. ARG. Ils ont mis la musique de Black Mirror (Anyone Who Knows What Love Is) à la fin du quatrième épisode et je suis JOIE.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.