An Ember in the Ashes

An Ember in the Ashes tome 1, de Sabaa Tahir

Le champ de bataille est mon temple. La pointe de la lame est mon prêtre. La danse de la mort est ma prière. Le coup fatal est ma délivrance.

Une Braise sous la Cendre était une superbe découverte. Après avoir vu tous ces avis positifs, je me suis lancée les yeux fermés, en étant certaine que j'allais aimé. Et ce fut le cas !

J'ai été absorbée par l'histoire dès les premiers chapitres (ce qui est plutôt rare ces derniers temps) et je ne me suis pas ennuyée un seul instant ! C'était un flot continu d'action, de personnages attachants, de mystères et de secrets. En somme, une lecture rapide et prenante.

Ce livre est narré par deux personnages et leur point de vue est alterné à chaque changement de chapitre.

Laia n'a plus de foyer. Son but est de sauver son frère qui a été arrêté pour trahison contre l'Empire. C'est sa seule famille, son seul espoir. Pour cela, elle va devoir faire des sacrifices et endurer les pires épreuves. Elle rejoint le groupe de la Résistance qui lui confie la mission d'espionner Blackcliff, une école de soldats sur-entraînés. C'est ainsi qu'elle devient l'esclave de la Commandante, la femme la plus cruelle de tout Blackcliff : la chef de l'école.

Elias est un soldat de dernière année à Blackcliff et il est l'un des meilleurs de l'école. Mais son plus grand souhait est d'être libre…

J'ai beaucoup aimé les personnages, je me suis très vite attachée à eux et je ne sais pas lequel je préfère. Peut-être Elias ?

Laia n'est pas le genre d'héroïne téméraire que l'on retrouve souvent dans les romans de fantasy. Elle a ses défauts et n'est pas sans craintes. Même si elle n'est pas un personnage hyper badass, elle puise son courage dans l'espoir de sauver son frère, ce qui est assez touchant. Et plus l'histoire avance, plus on voit son personnage évoluer et s'affirmer.

Elias, malgré son entourage et le fait qu'il ait vécu la majeure partie de sa vie à Blackcliff, se démarque des autres élèves. Il n'est pas assoiffé de sang, il n'est pas sans pitié et il n'est pas complètement aveuglé par sa loyauté envers Blackcliff contrairement à la majorité…
J'ai adoré en apprendre plus sur son passé qui est super triste.

image

Il y a également des personnages secondaires qui sont de très bons amis pour nos personnages. Je les ai tous apprécié !
Cuisinière et Izzi pour Laia qui sont également des esclaves à Blackcliff. Tous les risques qu'elles prennent pour aider Laia témoignent de leur grand cœur.
Helene pour Elias qui est une amie d'enfance, mais qui aimerait que leur relation soit un peu plus que ça… Je trouve que les deux vont super bien ensemble ! #ship

Il y avait un genre de triangle amoureux pour les deux protagonistes. Elias et Laia sont attirés l'uns par l'autre, mais personnellement, je préfère nettement Elias et Helene car ils se connaissent depuis plus longtemps et partagent les mêmes cicatrices du passé…

Une Braise sous la Cendre est un livre brutal et sanglant. Il se déroule dans un monde violent inspiré de la Rome antique mais il a également des éléments magiques qui interviennent dans l'histoire ce qui rend l'atmosphère encore plus sombre et envoûtante.

J'ai beaucoup aimé ce livre mais je ne donne que 4/5 parce qu'il manquait le petit plus, la petite étincelle qui fait que ce soit un roman qui sorte vraiment du lot. Tout au long de ma lecture, je me demandais quelle note je pouvais bien mettre, parce qu'honnêtement, ce livre devrait être un 5/5 si je suivais ma logique : Il comporte tous les ingrédients qui font que j'aime un roman fantastique, des personnages plutôt attachants, la parfaite dose de romance (ni trop, ni pas assez) et de brutalité (j'aime bien quand c'est un peu sanglant, mwuahaha mais pas trop quand même, sinon ça fait peur *se cache*). Et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Mais je n'ai pas été complètement renversée. IL MANQUE QUELQUE CHOSE MAIS JE NE SAIS PAS QUOI. 

En plus je me suis spoilée moi-même sans le savoir pour l'une des big révélations. Du coup, l'effet de surprise a été un peu gâché.

image

Spoiler (cliquer pour révéler)

Darin est en réalité à Kauf. J'avais directement repéré dans un passage qu'on nous disait que Kauf était au nord.

Kauf => Nord => Froid => Neige => Couverture du tome 2. LOGIQUE.

À partir du moment où j'ai su que Kauf était une prison au Nord, je me suis dit que le prochain tome se déroulerait à cet endroit. Et comme les Rebelles ne semblaient pas super fiables, je me suis dit qu'ils mentaient sûrement sur la localisation du frère de Leila. DONC. Tout ça pour dire : JE SAVAIS QU'IL ÉTAIT À KAUF. ET QUE LES REBELLES MENTAIENT DEPUIS LE DÉBUT.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.