All Our Yesterdays

All Our Yesterdays de Cristin Terrill

image

Je sens que ça va être difficile pour moi de parler de ce livre sans trop spoiler ! Mais je vais essayer.

Ce n'est pas un véritable coup de cœur mais je ne regrette pas d'avoir lu All Our Yesterdays parce que j'ai malgré tout passé un bon moment. C'est une lecture agréable et sympathique mais qui ne m'aura pas non plus "marquée". Néanmoins, je suis assez satisfaite car j'avais besoin d'un petit break par rapport à mes autres lectures !

La partie la plus importante du livre est représentée par les personnages, leur évolution et les relations complexes qu'ils entretiennent. Il y a aussi une petite part de voyage dans le temps mais malheureusement, ce n'était pas l’élément le plus développé selon moi ! J'aurai bien voulu en apprendre plus sur cet aspect de l'histoire.

Le livre est raconté sous deux points de vues : celui de Em et celui de Marina. Je crois que j'ai préféré celui d'Em, il était plus intéressant car elle venait du futur (Em est en réalité la future Marina).

J'ai bien aimé la romance entre Em et Finn, je les trouvais trop mignons ensemble ! Mais dans le passé, les deux ne s'aiment pas et se taquinaient beaucoup. Les dialogues entre eux étaient super !

"You can take the couch." he says. "I'll take the floor."

"Okay."

He cuts his eyes up at me. "You could do me the courtesy of arguing for at least a second."

Je n'ai pas du tout aimé James, l'ami d'enfance d'Em. Celui-ci a très mal tourné, il a créé Cassandra (la machine à remonter le temps) pour "réparer" le monde, pour faire le bien selon lui… mais au final, le futur est devenu horrible par sa faute (en partie). Em et Finn ont donc pris la décision de tuer le James du passé avant qu'il ne construise la machine et que de terribles choses se produisent.

Les meilleurs moments étaient quand les personnages du futur interagissaient avec ceux du présent ! À part ça, je me suis un peu ennuyée à certains moments.

Le truc qui m'a le plus FRUSTRÉ, c'est quand Em et Finn avaient ENFIN l'occasion de tuer James, soit d'accomplir leur mission et de SAUVER LE MONDE mais À CHAQUE FOIS il y avait un truc qui empêchait que ça arrive. Ça aurait pu être tellement plus simple ! J'avoue que s'il n'y avait pas eu tous ces contre-temps, il n'y aurait pas eu de livre du tout, ahah. MAIS QU'EST-CE QUE C'ÉTAIT FRUSTRANT BON SANG. J'avais envie de secouer Em !

Comme je le disais, la relation des personnages prend une grande place dans l'histoire et l'auteure a joué sur la corde sensible de Em : étant donné que James était son meilleur ami et qu'elle était secrètement amoureuse de lui quand elle était plus jeune, on comprend pourquoi c'est si dur pour elle d'appuyer sur la détente. Donc, c'est vrai, c'était plus réaliste de cette manière MAIS QUAND MÊME. Em n'arrêtait pas de répéter qu'à cause de James, des tas de gens ont péri. Elle-même a été torturée et enfermée dans une cellule pendant des mois ! Et oublier tout ça au moment de passer à l'acte… ARRRG.

À PART ÇA. Je recommande malgré tout ce livre qui, je pense, plaira à beaucoup de monde car il nous fait réfléchir sur la ligne qui sépare le bien du mal et j'ai trouvé que c'était une belle histoire d'amour et d'amitié avec une touche de voyage dans le temps !

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.