A Conjuring Of Light

Shades of Magic tome 3, A Conjuring Of Light de Victoria Schwab

picspam

Noooooon. Je ne veux pas quitter ces personnages fabuleux, ces aventures palpitantes, cet univers unique et envoûtant et magique et sanglant et aaaaah.

Ce livre était tout ce que j'attendais et bien plus. Schwab nous propose un final éblouissant, dans la continuité de tous ces autres chef d'œuvres. J'ai. Tout. Aimé. TOUT. Il n'y a rien à redire. En réalité, ce livre excelle tellement à tous les niveaux que je ne parviens même pas à formuler des pensées cohérentes. I'M A MESS. Et VOUS SAVEZ. Vous savez que, quand un livre est un tel coup de cœur, j'en perds les mots pour mes chroniques. A Conjuring of Light EST ce type de livre.

On n'a pas le temps de s'ennuyer : du début à la fin on est tenu en haleine puisque tous nos précieux personnages sont constamment exposés à des dangers MORTELS. Et mon cœur souffre pour eux parce qu'ils ont tous TELLEMENT perdu. J'avais horreur de les voir aussi malmenés et anw, mes petits chéris. Mais l'histoire n'en était que plus captivante : je ne pouvais plus décoller mes yeux des pages. (quelle belle métaphore)

Kell et Lila. My god, ces deux-là… LE SHIP EST PRÉSENT MES AMIS. Ils sont tellement adorables ensemble sans pour autant être dégoulinant d'amour sucré et d'arc-en-ciel et ugh.

J'adore les deux personnages individuels et je trouve qu'une fois ensemble, leur "badasserie" est amplifiée x1000. Je ne m'en lasse pas. Leur couple était la meilleure chose qui soit. J'ai pourtant l'habitude d'être déçue par les couples dans les livres, car une fois ensemble, les deux personnages concernés perdent toute leur saveur et leur personnalité.

À mon grand bonheur, ce n'est pas le cas dans cette trilogie, et encore moins dans A Conjuring of Light. Lila est une jeune femme forte et indépendante et Kell n'est pas du tout du genre possessif ou TROP protecteur. Bien entendu, il se soucie d'elle mais pas au point de l'empêcher de le suivre ou d'agir ou quoi que ce soit. En même temps, personne ne peut stopper Lila Bard.

Mais en tout cas, le fait qu'il n'insiste pas trop est très apprécié et ne fait pas ralentir l'histoire comme dans 99% des autres bouquins que l'on peu trouver sur cette planète.

Et pour l'Oscar du meilleur antihéros, j'ai nommé : Holland. MAIS JE L'AIME TROP, C'EST PAS POSSIBLE. Il m'a brisé le cœur dans ce livre. Il a l'air plutôt froid, distant et très fatigué mais ça ne fait que renforcer l'empathie que l'on éprouve pour lui. J'ai vraiment pitié. MON PAUVRE PETIT CHOU À LA CRÈME.

On en apprend plus sur son passé dans A Conjuring of Light et ç'a rajouté tellement plus de profondeur au personnage. Quand on pense que depuis le début, tout ce qu'il souhaitait, c'était de sauver son monde (White London). Ses motifs sont parfaitement légitimes, c'est pourquoi, malgré son passé… un peu sanglant, on ne peut pas s'empêcher d'éprouver de la peine pour lui. Toutes les horreurs, les sacrifices, la torture, les pertes qu'il a subit m'ont tout simplement émue.

J'ai adoré voyager en même temps que nos personnages dans des contrées plus éloignées du monde où se situe Red London, la ville natale de Kell. On a pu découvrir de nouveaux endroits et de nouveaux personnages et des objets magiiiiiques. Ouiiii. I LIKE IT.

Gaah, ce livre est juste pure perfection. Que diiiire de plus. Je n'ai pas envie de vous spoiler donc c'est assez difficile ! Mais sachez qu'encore une fois, il y a beaucoup de sang, de torture, de violence, de morts. Rien de trop choquant, mais assez poignant pour vous faire éprouver des milliers de sentiments et c'est juste merveilleux. On se prend tellement à l'histoire, c'est la meilleure des choses ! Il y avait des scènes à la fois terribles et hyper émouvantes. JE NE M'EN REMET PAS. #destroyed

"And come back," added Rhy.
Kell paused. "Don't worry," he said. "I will. Once I've seen it."
"Seen what?" asked Rhy.
Kell smiled. "Everything".

La conclusion de ce tome épique était parfaite. Aucun des personnages ne ressort indemne, ils ont tous perdu quelque chose et c'est beaucoup mieux qu'un happy ending tout bête. J'adore la façon dont tout s'est terminé même si je suis extrêmement triste, justement, que CE SOIT terminé.

Anoshe.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.