Westworld, saison 2 : la révolte des hôtes est en marche, et elle est dirigée par des femmes ultra badass

Westworld saison 2, de Jonathan Nolan et Lisa Joy

When you've been in the darkness long enough, you begin to see.

Bon. C'est très clairement la troisième fois que je regarde cette seconde saison et je ne m'en lasse pas ??? JE NE ME LASSE PAS DE REGARDER CETTE SÉRIE. Parce que ce qui est incroyable avec elle, c'est que la première fois que l'on regarde les épisodes, on ne comprend rien mais on SAIT que c'est du génie. La seconde fois, on arrive à comprendre un peu mieux les histoires de timeline qui se croisent et se recroisent mais la troisième, c'est la véritable fois où je suis parvenue à remettre tout dans l'ordre (enfin presque).

Bref, vous vous doutez à présent de la profondeur et de la complexité dont fait preuve cette série… il ne faut pas avoir peur d'avoir le cerveau retourné la plupart du temps et de ne pas comprendre les choses tout de suite. Personnellement, c'est ce que j'adore dans Westworld : ça prend un peu de temps pour apprivoiser la série, mais une fois qu'on a LE TRUC, c'est si satisfaisant et merveilleux. Best série.

Avant de lire la suite !

La suite de cet article peut contenir des spoilers sur la saison 1 de Westworld.

Pour moi, la première saison manquait cruellement d'action dans ses premiers épisodes. Je voulais voir des robots qui développent une conscience propre, qui transcendent leur nature. Je pensais qu'on les verrait rapidement se rebeller contre leurs créateurs mais au final, la première saison n'en montrait que les prémices.

La saison 1 ne montrait donc qu'un petit aperçu des capacités des hôtes. C'est enfin dans cette  seconde saison que se déroule la révolte tant attendue des hôtes contre les humains et c'est la meilleure des choses. C'est tout ce dont je rêvais, hihi.

En plus de cela, cette rébellion est menée par des femmes tellement badass. Je suis joie. Je trouve que c'est un beau message puisque la série est un mélange de western et de science-fiction, deux genres principalement considérés comme "masculins" dans la culture populaire. Westworld ne tombe pas dans le piège des stéréotypes et parvient à nous proposer quelque chose de tout simplement révolutionnaire. I LIKE IT.

Résultat de recherche d'images pour

Chaque épisode est un pur chef d'œuvre à mes yeux. Je me suis délectée de chaque scène, chaque plan, chaque musique. Cette série est incroyable, je crois que je ne cesserai de le répéter !

Cette saison nous a emmené si loin comparée à la première. Les personnages ont été merveilleusement approfondis : on a pu explorer davantage leur personnalité, leurs désirs, leurs sentiments, leurs capacités ainsi que leur backstory.

Résultat de recherche d'images pour

On parvient à mieux comprendre certaines choses par rapport aux épisodes de la première saison et c'est un des aspects que j'ai le plus adoré. J'aime quand les séries font des liens sensés et bien construits entre ses saisons. Je n'ai pas eu l'impression que l'histoire était totalement décousue d'elle-même et c'était la meilleure des sensations.

J'étais passionnée par les arcs de nos personnages : l'esprit torturé de William, la soif de vengeance de Dolores (qui en vient à faire du mal à ceux qu'elle aime le plus), la détermination et la force de Maeve, l'histoire déchirante de Akecheta… Tout était parfait et intéressant et prenant.

Résultat de recherche d'images pour

La prise de conscience des hôtes était vraiment triste. S'imaginer être des machines créées pour le plaisir des hommes, c'est juste horrible. Chacun le réalise à sa manière et à son rythme, c'était super intéressant de découvrir leur façon de réagir et leurs choix suite à ça. Maeve reste déterminée à retrouver sa fille, même si elle sait qu'il ne s'agit que d'une "histoire" qu'on lui a attribué, tandis que Dolores renie tout. Elle est juste prête à tuer tout le monde en fait !!!

Durant cette saison, on a également l'occasion d'explorer l'univers plus en profondeur. C'était juste grandiose. On a découvert d'autres parcs à l'image de Westworld (Shōgunworld, The Raj) et même un petit bout du monde (futuriste) des humains. C'était fascinant. L'univers de la série est si vaste, ça prouve à quel point elle est riche et complexe et tellement, tellement bien construite. Un régal.

Résultat de recherche d'images pour

J'ai parlé des personnages et de l'univers, mais au niveau de l'intrigue ? Ça donne quoi ?

L'intrigue est tout aussi complexe que l'ensemble de la série. C'est également l'un de ses points les plus forts. Tout nous paraît un peu flou au début, mais cela se précise au fur et à mesure des épisodes. On a quelques indices, des mentions de noms mystérieux (The Valley Beyond, Glory…) mais on ne sait pas vraiment de quoi il s'agit. On sait juste que c'est là où tous les hôtes veulent se diriger.

On apprend également l'objectif caché du parc et on commence à comprendre peu à peu l'ampleur de tous ces sombres complots. Je vous le dis, cette série, c'est du génie !!

Résultat de recherche d'images pour

En résumé, cette seconde saison était une réussite. Il s'agit de ma préférée à ce jour et j'ai très hâte de découvrir la suite car cela promet d'être grandiose.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.