Tiger King, saison 1 : félins, coupe mulet, polygamie et complots

Tiger King saison 1, de Eric Goode et Rebecca Chaiklin

De quoi ça parle ?

Tiger King, une série documentaire de Netflix qui a énormément fait parler d'elle depuis sa sortie en mars 2020. Mais pourquoi a-t-elle suscitée tant de réactions passionnées de la part de ses spectateurs ?

Photo

Tiger King raconte l'histoire de Joe Exotic, le propriétaire du Greater Wynnewood Exotic Animal Park, un zoo abritant plus de deux-cent grands félins (tigres, lions, pumas, ligres, tigrons). Ce documentaire nous fait découvrir un mode de vie pas comme les autres qui ne fera que conforter l'image que le reste du monde se fait de nos chers américains.

On suit donc le parcours (très)  mouvementé de Joe Exotic : commençant par son ascension dans le business de son zoo, en passant par son début de carrière politique et finalement avec son arrestation en 2018 pour avoir tenté de faire assassiner une de ses principales détractrices, Carole Baskin.

Mes attentes

J'ai été intriguée par cette série depuis que j'ai vu le buzz sur les réseaux sociaux. Je voulais comprendre d'où provenait cet engouement et qu'est-ce qui l'avait déclenché.

Malheureusement, visionner le trailer ne m'avait guère avancée. Vraiment, j'étais totalement perdue dans cet océan de hype et de réactions partagées. De quoi ça parle ? Pourquoi tant bruit autour de cette série ?

Il ne me restait plus qu'une chose à faire, c'était de me lancer dans les épisodes pour me faire mon propre avis et découvrir en quoi Tiger King est une série qui dérange et qui provoque.

Honnêtement, les réactions choquées du public me faisaient peur. J'avais quelques réticences parce que je ne savais pas dans quoi j'allais m'embarquer. Toutefois, une chose était sûre : je n'allais pas rester indifférente face à mon écran.

Ce que j'en ai pensé

Pouah, cette série est juste dingue. J'en suis encore toute retournée. En fait, ce qui est le plus fort, c'est que toute cette histoire est réelle. Ces gens sont réels (!!!!).

On découvre différentes personnalités dans ce documentaire. Il y a, certes, la star de la série, Joe Exotic, mais on rencontre également sa détractrice principale, Carol Baskin, son concurrent Doc Antle et j'en passe tellement il y a de personnages dans cette série.

Si vous vous attendiez à une histoire qui suit le schéma habituel, c'est-à-dire avec un héros et un vilain, sachez que vous serez fort déçu. Tous les personnages ont des moralités ambigües et c'est très dérangeant puisque l'on ne peut se raccrocher à personne.

D'un côté, nous avons Joe Exotic : un home gay, businessman, politicien, chanteur, magicien… et tant d'autres choses encore que je ne vais pas tout citer, qui possède plus de deux cents félins dans sa réserve. Honnêtement, j'étais presque charmée par son personnage parce que ça se voyait qu'il donnait tout son amour à ses félins. De plus, il avait tendance à recueillir des gens rejetés par la société en leur donnant l'opportunité de trouver un travail dans son zoo. Jusque-là, je trouvais ça plutôt sympa.

Le souci, c'est que cet homme est complètement FOU, en fait. Il est armé jusqu'aux dents vingt-quatre heures sur vingt-quatre et se sert d'explosifs quand bon lui semble ??? Il est ultra dangereux et ça me choquera toujours autant la facilité avec laquelle il est possible de se procurer des armes et des munitions aux US. Ça m'attriste tellement.

Au Royaume des Fauves Netflix : Que devient Joe Exotic aujourd'hui ?

Et son amour pour les félins ? Je pense qu'au début, il y avait de la véritable affection pour ces animaux (j'espère ??), mais au final, c'est devenu un simple business. Joe Exotic a un faible pour la célébrité, l'argent, le pouvoir, et ses félins n'étaient plus que des "outils" pour atteindre ces objectifs corrompus.

S'ajoute à cela, une relation polygame abusive et toxique. Les deux époux de Joe n'étaient même pas gays. Et cette partie de l'histoire s'est terminée de manière plutôt sombre…

Enfin, son obsession et son acharnement sur Carol Baskin avec ses nombreuses menaces de mort envers elle étaient poussés à l'extrême. Je le répète, ce type est dingue.

Ce qui m'amène au sujet de Carol Baskin. Cette femme est une pure hypocrite. Le fait qu'elle se proclame défenseuse des animaux est une grosse farce. Elle n'est pas mieux que le reste.

Elle dit sauver les félins qu'elle aime tant alors qu'elle ne fait que les mettre dans des cages plus petites et moins bien entretenues ??? JE—

Certes, elle ne les fait pas reproduire pour gagner de l'argent sur leur dos mais bon. Cela reste une façon très moyenne de s'en occuper.

D'ailleurs, tout au long du documentaire, j'étais très mal à l'aise de voir tous ces animaux en captivité. Que ce soit chez Joe Exotic, Carol Baskin, Doc Antle, etc. D'avoir un aperçu de tout le trafic des animaux qui se déroule dans l'ombre était dur à encaisser. C'est la réalité malheureusement, des gens se procurent des animaux sauvages comme animaux de compagnie comme si c'était de nouveaux vêtements avec lesquels ils peuvent se pavaner devant les autres. People are fucked up.

Pour en revenir à Carol Baskin, j'arrive à comprendre certains points de sa philosophie, mais wow, elle ne les applique pas elle-même, ça me fume. Cette femme n'est vraiment pas aidée.

Par contre, les rumeurs sur elles sont abusés : on la suspecte d'avoir tué son mari, what the hell. Au début, je pensais que c'était du grand n'importe quoi, juste des rumeurs lancées par Joe Exotic. Sachant que le type est fou de base, cela faisait perdre en crédibilité les arguments improbables. Il en faisait beaucoup trop à dire qu'elle l'aurait donné en pâture à ses félins et tout (il a carrément fait une chanson et tourné un clip sur ça). Bref, pour moi, c'était du bullshit complet. Encore un moyen de faire passer la femme pour la tarée du couple…

Le truc, c'est que plus j'avançais dans les épisodes, plus j'avais des doutes. Ce documentaire est tellement bien fait, ahah. I'M SO CONFUSED NOW. C'est vrai que Carol Baskin a l'air d'avoir un grain et de cacher plein de sombres secrets derrière son sourire innocent (ultra creepy tbh).

Tiger King's' 'Doc' Antle slams Netflix, says he's single | Fox ...

Pour finir, je fais un petit aparté pour Doc Antle, le concurrent direct de Joe Exotic, puisque lui aussi possède tout un royaume de grands félins. Pour moi, cet homme est le pire de la série documentaire. C'est un prédateur sexuel et il me dégoûte. Il a créé une secte, littéralement, et s'entoure de jeunes femmes, de préférence vierges ou quasi-vierges ???? Pour pouvoir les contrôler plus facilement ?? Et il en a épousé plusieurs d'entre-elles ??? Ça me répugne. Le pire, le pire, le pire.

Conclusion

Tiger King m'a vraiment marquée. J'ai été fascinée du début à la fin. Dès le premier épisode, j'ai su que j'allais être captivée par ces personnages insane !!! On n'a vraiment pas le temps de s'ennuyer devant cette série, ces gens ont une vie improbable.

Le documentaire met en parallèle les trois personnalités évoquées plus haut et j'ai trouvé ça tellement bien présenté parce qu'on y discerne de troublantes similitudes : notamment dans l'épisode deux, sur le culte de la personnalité, Joe Exotic, Carol Baskin et Doc Antle ont tous un entourage qu'ils exploitent plus ou moins. Tout ça pour dire qu'aucun d'entre eux ne valent mieux que l'autre. Ils sont à la fois opposés et semblables.

Est-ce que Tiger King vaut sa hype ? Oui, ce documentaire m'a complètement ensorcelée. Impossible de détourner le regard devant tant de corruption. Je pense que le but du documentaire a été atteint, bien joué.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.