The Politician, saison 1 : une série absurde et décalée par le créateur de Glee

The Politician saison 1, de Ryan Murphy, Brad Falchuk et Ian Brennan

Jusqu'où seriez-vous prêt à aller pour arriver à vos fins ? The Politician est une série très caricaturale qui se confronte à cette fameuse question, dans un cadre de campagne politique. Nos personnages sont très ambitieux et ils n'ont pas peur de recourir à des moyens très douteux (des meurtres !!?) pour atteindre leurs objectifs.

Photo Julia Schlaepfer, Laura Dreyfuss, Theo Germaine

Je suis frustrée. Cette série avait toutes les chances de me plaire mais j'avoue avoir gardé un avis mitigé tout du long. Je l'ai trouvé divertissante mais chaque épisode me laissait sur ma faim : j'en attendais plus.

Le ton satirique, dramatique voire grotesque de la série était ce qui m'avait le plus attirée ! De même, les décors saturés, les personnages hauts en couleur et inconvetionnels : j'adhère. En revanche, le manque de surprises, de plot twists qui me retournent le cerveau et de développement des personnages m'emballe moins…

Résultat de recherche d'images pour

The Politician part vraiment dans TOUS LES SENS. WTF. Et tout va très vite. C'était donc difficile de s'attacher au personnages (seuls Payton et sa mère m'ont vraiment plu), surtout ceux qui étaient secondaires. Les pauvres, il y en a certains dont on ne parlait carrément plus d'un épisode à l'autre. (River ?? Les frères de Payton ?)

Spoiler (cliquer pour révéler)

Mort de River : ça arrive si vite et si tôt dans la série ? Et on n'en parle pas tant que ça ??? Juste des petites références par-ci, par-là. Et j'ai trouvé ses apparitions devant Payton inutiles.

Je ne les ai tout simplement pas trouvé assez développés. Astrid, James, McAfee : ils sont froids, distants, calculateurs. Il s'agit sûrement d'un choix délibéré pour faire passer un message concernant la politique ? Mais montrez-moi un minimum d'humanité ? Non ? Bon ok.

Photo Ben Platt, Kyle Eastman, Zoey Deutch

Un autre protagoniste que je n'ai pas apprécié, à mon plus grand regret : Infinity. Je l'ai trouvé ultra agaçante ??? Et son histoire a été mal racontée à mon goût. Son "secret" aurait pu amener des situations encore plus incroyables mais au final, tout restait ultra prévisible.

Spoiler (cliquer pour révéler)

Please. Je me doutais depuis 377388 ans qu'elle n'avait pas de cancer. La révélation était censée être choquante ? En tout cas, ils auraient pu faire tellement de choses avec cet élément.

Quand je dis que la série part dans tous les sens, c'est que c'est littéralement le cas. Il y a carrément un épisode dédié à un personnage totalement random qu'on n'a jamais vu auparavant (épisode 5, The Voter). Et cet épisode m'a laissée franchement confuse et frustrée ?

Encore une fois, c'était sans doute voulu ? En effet, le comportement du protagoniste de cet épisode est représentatif d'un individu qui se fiche de la politique et dont l'opinion à ce sujet ne changera pas. MAIS BON. Étais-ce vraiment utile de consacrer tout un épisode sur ça ? I DON'T KNOW.

Résultat de recherche d'images pour

Sur une note un peu plus positive, les scènes musicales de la série étaient juste extra. La voix de Payton (Ben Platt) était incroyable ??? Waw.

Je regarderai probablement la prochaine saison même si le "cliffhanger" du dernier épisode ne m'a pas enthousiasmée plus que ça ? En tout cas, le grand final n'a pas rattrapé toute la série pour moi alors qu'ils sont généralement salvateurs ! Mais pas là.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.