The Marvelous Mrs. Maisel, saison 1

The Marvelous Mrs. Maisel saison 1, de Amy Sherman-Palladino

The Marvelous Mrs. Maisel est une série tellement divertissante. Je suis accro. La première chose que j’ai faite après avoir terminé le dernier épisode, c’est d’aller regarder sur internet si la série serait renouvelée pour une saison 2.

La réponse fut brève et glorieuse : OUI.

The Marvelous Mrs. Maisel, c’est l’histoire d’une jeune femme des années 50 essayant de percer dans la comédie—une carrière peu reconnue pour les femmes de cette époque.

photo

Je vous présente donc Midge Maisel, mariée à Joel Maisel, femme au foyer et deux enfants à la charge. Tout bascule lorsque les deux tourtereaux se disputent et puis se séparent. Joel quitte Midge et c’est la fin du monde pour la jeune femme. Ce soir-là, elle noie son chagrin dans l’alcool et se retrouve sur la scène du Gaslight, déversant ses sentiments à propos de sa rupture. Midge fait un carton et parvient à faire rire toute la salle. Sa carrière de comédienne est lancée !

Je ne sais pas par quoi commencer pour vous expliquer à quel point j’ai adoré cette série ! Je ne m’attendais pas à grand-chose à vrai dire. J’avais entendu que la série avait été sacrée aux Golden Globes mais rien de plus. Je suis tellement contente de lui avoir donné une chance !

photo

Cette série est principalement comique et je l’ai trouvée juste hilarante. Entre les parents juifs totalement clichés de Midge, sa meilleure amie Imogene qui raffole des derniers cancans et sa merveilleuse agente au fort caractère, pas le temps de s’ennuyer.

C’est aussi une série sur l’ascension de Midge. Son évolution était juste magnifique. Elle est passée de femme complètement dévouée à son mari à une femme forte et indépendante. Yass girl.

photo

Elle a dû surmonter beaucoup d’obstacles et ça n’a pas toujours été facile. D’ailleurs, c’est un autre élément que j’ai beaucoup aimé dans la série : Midge fait face à de nombreux échecs et on ne la voit pas réussir du premier coup. Au final, ce n’est toujours pas gagné pour elle, mais au moins, c’est plus réaliste comme ça.

Dans les années 50, vous vous doutez bien que l’égalité homme-femme, ça n’était toujours pas ça. La série joue beaucoup sur ces aspects-là. Même si parfois ils ont l’air un peu plus exagérés pour la comédie, on sait qu’il y a une certaine vérité cachée derrière. C’est assez révoltant parfois mais c’était tellement important de le montrer. J’approuve.

The Marvelous Mrs. Maisel a très bien mérité sa récompense aux Golden Globes, je recommande vivement cette série ! Un pur délice.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.