Renegades : le classique super-héros Vs. super-vilains

Renegades tome 1, de Marissa Meyer

Ce livre prenait littéralement la poussière dans ma bibliothèque. Je me l'étais procurée dès sa sortie en 2017 et…

77 Years Later

…je m'y suis enfin mise. J'ai soufflé sur les pages pour enlever les saletés accumulées après de nombreuses années de négligence et c'était parti !

Marissa Meyer est une auteure que j'affectionne particulièrement puisque sa première saga, The Lunar Chronicles, fait partie de mes préférées. C'est un peu grâce à elle que je me suis mise à lire autant de bouquins et principalement des livres YA. Je ne vais donc pas vous cacher que j'avais pas mal d'attentes concernant sa nouvelle trilogie.

Une chose que j'ai particulièrement apprécié, c'était la facilité avec laquelle j'ai été happée par l'histoire. Dès le début, on nous donne un contexte, on nous présente de l'action et des scènes fortes qui établissent les fondations du récit.

Marissa Meyer parvient toujours à nous faire rentrer dans l'histoire très rapidement, quelque soit l'univers fantastique qui nous est introduit. Sa plume est fluide et entraînante, on n'a aucun mal à se représenter les scènes ou les personnages.

Gatlon City est une ville peuplée d'humains "normaux" et d'humains "prodiges". Ces derniers sont dotés de super-pouvoirs et se divisent en deux camps : les super-héros (Rénégats) et les super-vilains (Anarchistes).

Il y a plus de dix ans, les Renégats ont vaincu les super-vilains et font désormais régner la paix et la justice sur la ville. Mais les Anarchistes n'ont pas disparus, ils attendant dans l'ombre, et comptent bien se vanger.

Parmi eux, Nova aka Nightmare, une jeune prodige qui a le pouvoir de faire sombrer ses victimes dans un profond sommeil d'un simple toucher, décide d'infiltrer les Rénégats. Son but : détruire les gens qui osent se proclamer super-héros alors même que ce sont eux qui ont permis la mort de sa famille.

Ouhloulou, ça promet pas mal de dramaaa tout ça. I'm here for it baby.

Vraiment, ce livre m'a totalement donné des vibes "feel good", c'était juste trop agréable de lire Renegades et de retrouver la plume d'une auteure que j'adore. Il ne s'agit pas d'une histoire trop prise de tête, juste ce qu'il me fallait en ce moment !

Ceci étant dit, j'ai tout de même des choses à redire. Il ne s'agit pas du nouveau coup de cœur tant attendu ! Pour moi, ce livre manquait d'originalité, de fraîcheur mais surtout, de profondeur. Les histoires de super-héros, je connais bien, il en existe des tas, et celle-ci ne sort pas spécialement du lot malheureusement. Je m'attendais justement à ce que Marissa Meyer nous propose quelque chose de totalement innovant, à sa sauce, mais j'ai plutôt trouvé que l'histoire était un peu trop simpliste.

meh unimpressed GIF

La question de ce que constitue le fait d'être un héros ou un vilain est abordée, mais pas de manière assez approfondie et subtile à mon sens. Ça faisait très noir ou blanc. J'ai l'impression que tout a été effleuré. Même les Sad Backstories™ de nos personnages ne m'ont pas vraiment touchée (I have a cold cold heart), et surtout celle de Nova, ce qui m'a particulièrement déçue.

Certes, on assiste dès le début de l'histoire à la mort tragique de sa famille, mais j'ai trouvé ça peu original et pas autant élaboré que je ne l'espérais. C'était plié en quelques pages et vraiment, cela ne m'a pas impressionnée. C'est littéralement la backstory de Every Young Adult Protagonist™. Sans parler du fait qu'elle le mentionne toutes les trentes secondes pour justifier sa haine contre les Rénégats. OUI, ON A COMPRIS MERCI.

Image

J'adore quand mes lectures traitent de sujets complexes en profondeur et ce n'était pas le cas dans Renegades. Tout était trop simple, trop beau, trop nickel, trop gentillet à mon goût. J'ai du mal à retranscrire mes sentiments à ce sujet mais bon, je fais comme je peux, ahah. JE ME COMPRENDS OK.

Les personnages étaient attachants, mais si je compare mon attachement pour Nova et Adrian à mon attachement pour Cinder, Scarlet, Cress, Winter et toute la compagnie de The Lunar Chronicles, on peut dire que le niveau n'est pas du tout le même… Après, il ne faut pas que je compare ces deux séries parce qu'elles n'ont absolument rien à voir ! Mais bon, ce serait mentir si je vous disais que je n'y pensais pas. Whoopsy.

Enfin bref, les personnages sont chous (surtout Adrian qui en pince pour Nova, il est vraiment trop attentioné envers elle, c'est adorable) mais ce n'est pas non plus la révélation de l'année. Ils ne sortent pas du lot pour le moment et restent assez clichés. J'espère que par la suite j'arriverai à davantage m'attacher à eux.

awww GIF

Niveau intrigue, ça manquait de rebondissements et de révélations. J'aimais bien le mystère autour du personnage de Max mais je trouve que ce n'était pas suffisant pour un bouquin de plus de cinq cent pages. Il me faut plus de plot twists !

La dernière partie du livre m'a davantage plu. Le point culminant de l'histoire, c'est-à-dire le  combat final, était vraiment cool. C'était certes un peu cliché, mais j'ai trouvé ça bien orchestré on va dire. Et le cliffhanger était pas mal également. Je suis intriguée de voir où tout cela va nous mener…

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.