My Sister : le témoignage sans filtre sur le parcours d'une femme trans de couleur

My Sister: How One Sibling's Transition Changed Us Both de Selenis Leyva et Marizol Leyva

Ça faisait un moment que j'avais envie de lire un bouquin se concentrant sur l'expérience d'une personne transgenre parce que j'ai envie de m'éduquer sur ce sujet. Ça me paraît important de le faire en tout cas. J'ai donc une petite liste de livres dans ma PAL que j'ai très envie d'attaquer, mais pour le moment, c'était le mémoire écrit par les sœurs Selenis et Marizol Leyva qui m'avait le plus attirée.

Je ne vais pas vous mentir, le fait que Selenis soit une actrice récurrente dans Orange Is The New Black (une série incroyable au passage) a beaucoup attiré mon attention ahah.

Mais au-delà de ça, je trouve le concept de ce mémoire fabuleux. My Sister est un mémoire pour tout le monde car il allie le témoignage de Marizol, une femme transgenre, et celui de sa sœur dont la vie a également été impactée par cette transition. De plus, les deux femmes ne viennent pas d'un milieu particulièrement aisé et donc je pense que leur expérience reflète plus largement celle de la majorité.

Ce livre m'a bouleversée, j'étais beaucoup trop émue en lisant certains passages. J'avais juste envie que Marizol soit aimée, acceptée, comprise par les gens qui l'entoure. Imaginez vous sentir oppressé, jugé chaque jour de votre vie, c'est une pression constante insoutenable et ce mémoire le retranscrit douloureusement bien.

La relation qu'entretient nos deux sœurs est tellement pure. Les deux femmes sont très humbles et courageuses. Ça n'a pas dû être facile de revivre certains traumas en rédigeant ce mémoire.

Il y a pas mal de sujets difficiles qui sont discutés mais qui reflètent la réalité de la plupart des personnes transgenre malheureusement : relations toxiques, dépression, prostitution, drogues… you name it. Pour appuyer leurs propos Marizol et Selenis ajoutent quelques statistiques sur la population transgenre ce qui rend leur récit d'autant plus alarmant. En effet, cela ne concerne pas seulement leur expérience, mais cela illustre celle de beaucoup d'autres personnes transgenres.

My Sister met en évidence la vulnérabilité de ces personnes qui sont plus enclines à quitter l'école tôt pour échapper au jugement quotidien, à tomber dans un cercle vicieux de relations abusives à cause d'un mal-être profond et d'un manque de confiance en soi, à recourir à la prostitution pour pouvoir se procurer des traitements hormonaux, à être abandonné par sa propre famille… Plein de choses terribles, vraiment.

D'un autre côté, ce mémoire met également en lumière l'importance de l'acceptation de soi et aussi, que l'on peut toujours compter sur ses proches (que ce soit des membres de sa famille ou ses amis) pour surmonter les obstacles que la vie nous impose. La dernière partie du bouquin se focalise sur la période de "guérison" de Marizol où elle commence à se reprendre en main suite à son passage dans un centre LGBT+. Ça m'a réchauffé le cœur. Elle était enfin entourée de personnes compréhensives qui étaient là pour l'aider. ♥️

Je suis trop contente d'avoir lu ce mémoire, je l'ai trouvé incroyable. Il m'a ouvert les yeux sur des choses dont je n'avais pas idée et c'est complètement inacceptable de détourner le regard devant tant d'injustice ! Le parcours de Marizol et Selenis était semé d'embûches, mais les deux femmes ont su se relever et prospérer. My Sister nous transmet un message fort, rempli d'espoir et d'amour sororal tout en abordant des sujets plus sombres pour un récit honnête et poignant. À lire !

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.