❄️La Reine des Neiges, partie 2 : dans un autre monde, dans un autre mooonde, dans un autre MON–

La Reine des Neiges partie 2, de Jennifer Lee et Chris Buck

Je n'arrive toujours pas à croire que cela fait SIX ANS que le premier film est sorti. J'ai l'impression que c'était hier ?? La hype autour de La Reine des Neiges est bien trop immense pour que son souvenir s'essouffle en seulement quelques années.

La Reine des neiges 2 : Photo

Ce que j'adore dans ce conte (je parle bien de celui revisité par Disney car je sais que l'histoire originale d'Andersen n'est pas du tout la même) c'est la modernité qu'il apporte par rapport à toutes les autres histoires de princesses. Il ne suit pas le même chemin que les autres.

Ce que je préfère notamment, c'est qu'il ne soit pas totalement centré sur la romance ! À force de parler de grand amour, on pourrait presque croire que c'est le seul moyen d'atteindre le bonheur ultime. Avec La Reine des Neiges, c'est différent. Certes, il y a un peu de romance, mais le thème principal reste l'amitié et les liens familiaux. C'est si pur, j'adore.

La Reine des neiges 2 : Photo

Ce deuxième opus m'a complètement envoûtée. Le message qu'il véhicule est si précieux. Il y avait beaucoup de scènes cultes dans ce film qui promeuent notamment des idées positives et des valeurs modernes. Il montre à toutes les jeunes filles et les jeunes garçons que c'est OK d'avoir des sentiments et que le changement peut faire peur, mais n'est pas insurmontable. C'est la meilleure des choses, je vous jure, je suis trop heureuse.

L'arc dédié au personnage de Kristoff m'a remplie de joie. Il incarne tout ce qui s'oppose à une masculinité toxique. On voit un homme qui éprouve des sentiments forts et qui les accepte (il a carrément toute une chanson dédiée à cela) mais surtout, il y a cette scène où il offre son aide à Anna au lieu de simplement la sauver. (Je vous encourage à regarder cette vidéo où Kristen Bell parle de ce moment iconique et qui explique en quoi c'est important, tout cela bien mieux que moi.)

La Reine des Neiges reste un film familial un peu enfantin donc je lui ai bien sûr trouvé quelques points sombres. L'intrigue restait très prévisible et il y avait pas mal de lourdeurs lorsqu'Elsa et Anna ne voulaient pas se faire confiance. Non ne vient pas c'est dangereux / Si je viens / Non tu n'as pas de pouvoir / Mais je suis ta sœur !! And so on and so forth. Je dois vous avouer que c'était un peu fatiguant.

Spoiler (cliquer pour révéler)

J'ai commencé à faire des théories hyper tôt durant le film…

J'avais compris très rapidement que la voix était la mère des filles et qu'Elsa était le cinquième élément. Aussi, je me doutais très fortement que c'était le peuple d'Arendelle qui avait initié le conflit entre les deux territoires.

En bref, j'avais tout deviné au début de l'histoire et du coup, j'ai trouvé que ça manquait de surprise comme au premier film avec le prince qui s'avérait être le méchant de l'histoire !

Aussi, le côté musical c'est sympa et magical ✨ mais j'ai trouvé que ce deuxième opus avait beaucoup trop de chansons ?? J'avais vraiment l'impression que les personnages se mettaient à chanter toutes les cinq minutes et que l'histoire n'allait jamais avancer !

Résultat de recherche d'images pour

Spoiler (cliquer pour révéler)

Aussi, il y a eu un petit "faux raccord" qui m'a fait rire on va dire : la scène où Elsa tente de traverser la mer et où elle se fait attaquer par l'esprit de l'eau. Elle se noie quasiment mais au final, quand elle arrive à vaincre l'esprit, elle en ressort complètement sèche ??

Bon j'avoue, c'est un tout petit détail, mais j'ai l'œil voyez-vous. 🧐

Même si je me plains un peu du nombre de chansons, ce n'est pas pour autant que je ne les ai pas aimées. Au contraire, on sait tous que Into The Unknown était la star de ce film. En revanche, la véritable révélation pour moi était la fameuse chanson de Kristoff, Lost In The Woods. J'étais pliée de rire pendant toute la scène. Elle reprenait absolument TOUS les codes d'un hit des années 80, en passant par le clip (I got strong Queen vibes tbh) jusqu'à l'instrumental et aux paroles dramatiques. Rien que d'y repenser, ça me tue. Un vrai coup de génie !!

D'ailleurs, une des choses que j'ai préféré dans ce film était L'HUMOUR. Mon dieu, je n'en pouvais plus. Je ne peux pas vous citer toutes les scènes mais elles étaient nombreuses et géniales. Olaf était le plus souvent la raison de mes éclats de rire. THIS GUY. Vraiment le meilleur.

Résultat de recherche d'images pour

Spoiler (cliquer pour révéler)

La scène où il fait un résumé du premier film a définitivement marquée mon esprit, c'était l'une des plus drôles. JE VEUX LA REVOIR.

Le premier film était déjà pour moi une bouffée d'air frais par rapport aux messages qu'il véhiculait et je suis heureuse que cela continue dans La Reine des Neiges 2. Il y a même eu de nombreuses améliorations (notamment les graphismes !!!! BEAUTIFUL) comparé au premier. Et mention spécial au petit lézard de feu TOUT TCHOUPI. Pour moi, ce second opus est une réussite.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.