Godsgrave

The Nevernight Chronicle tome 2, Godsgrave de Jay Kristoff

Spoilers sur le tome précédent.

Godsgrave était le livre que j’anticipais le plus cette année. Je l’avais pré-commandé des mois et des mois à l’avance, ce que je fais rarement, et voilà que je le referme encore plus désespérée qu’avant de connaître la suite. Mon dieu, cette fin. Mon dieu, ce cliffhanger. Jay Kristoff est tellement cruel !

J’avais particulièrement hâte de lire ce livre au vu du résumé. Je n’avais qu’une envie : c’était de voir Mia combattre dans l’arène en mode gladiatrice hyper badass. Déjà que Mia est une assassin badass, je peux vous dire que son niveau de badasserie a considérablement augmenté dans ce bouquin.

En effet, Mia a tout prévu pour venger sa famille : en tant qu’esclave, elle va tenter de rejoindre le célèbre collegium de Leonides dans l’espoir de devenir Gladiatii et de pouvoir combattre dans l’arène. C’est à l’issue du combat final que Mia pourra être assez proche de ses ennemis, le cardinal Duomo et le consul Scaeva, et les éliminer une bonne fois pour toute… Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu, héhé.

Mia est l’une de mes personnages préférés de tous les temps. J’adore sa personnalité. Elle semble froide à l’extérieur mais ce ne sont que des apparences. Malgré son statut d’assassin et son passé douloureux, Mia est humaine et elle a un cœur en or ! J’ai adoré la voir évoluer et être confrontée à des choix difficiles car je peux toujours compter sur elle pour me surprendre et me rendre fière dans ses décisions.

Les compagnons de Mia rajoutent une touche d’humour et de légèreté à ce livre bien sombre et sanglant. Mister Kindly et Eclipse se cherchent sans arrêt et c’est vraiment comique. Leur personnalité sont toutes deux très opposées, ce qui rend difficile leur cohabitation dans l’ombre de Mia. Mais s’ils doivent se mettre d’accord sur quelque chose, c’est bien sur ce qui est le mieux pour cette dernière.

On en apprend d’ailleurs un peu plus sur la nature de Mister Kindly et Eclipse, ainsi que sur les Darkins. Enfin, quand je dis “un peu plus”, je mets vraiment l’accent sur le UN PEU. Parce que j’aurais voulu en savoir PLUS.

On découvre également de sombres secrets au sujet de la Red Church ainsi que sur la famille de Mia. Coups de théâtre et révélations choquantes, attendez-vous à être renversé dans ce livre ! Surtout si vous êtes comme moi et que vous ne voyez pas arriver les plot twist à plus de deux centimètres.

L’univers dans lequel se déroule l’histoire est toujours aussi riche et complexe. On peut toujours compter sur Jay Kristoff pour nous offrir le plus spectaculaire des world-building. Je ne sais pas comment il fait pour avoir de telles idées de créatures ou d’anecdotes à mettre dans les pieds de page, mais je trouve ça juste génialissime.

Quant aux personnages, on fait la connaissance de nombreuses nouvelles têtes. Ils sont tout aussi badass que Mia, avec une personnalité bien à eux et un lourd passé comme on les aime, of course. Impossible de ne pas s’attacher à eux. Je les aime tous !

La romance f/f était une belle surprise. Yess. J’aime beaucoup Mia et Ash individuellement et ce couple a rempli mon cœur de joie. J’avoue cependant qu’il me manque un petit “je ne sais quoi” pour être vraiment conquise.

Le cliffhanger de la fin m’a tuée. Littéralement. Il me faut la suite, ce n’est pas possible de finir comme ça.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.