Everything Sucks!, saison 1

Everything Sucks! saison 1, de Ben York Jones et Michael Mohan

photo

Everything Sucks! est une petite comédie dramatique rétro qui se situe dans les années 90. Elle suit une bande de jeunes ados essayant tant bien que mal de survivre au lycée. Cette description vous rappelera sûrement, en partie, Stranger Things même si les deux séries n’ont absolument rien à avoir. Mais en tout cas, ce qui es sûr, c’est que l’ambiance rétro/vintage revient au goût du jour !

J’ai trouvé cette série bien sympa et rapide puisque les épisodes ne durent que 20min. Tous les petits clins d’œil de l’époque étaient plutôt cool. Surtout les musiques.

photo

Malgré son ton léger, la série traite de sujets importants. Rien que le fait que le héros principal, Luck, soit un jeune garçon noir, et que notre héroïne, Kate, soit une lesbienne, en témoigne.

En revanche, Everything Sucks! peine à se démarquer. La série se laisse regarder mais elle n’est pas révolutionnaire dans son genre. Les personnes sont assez clichés et c’est vers la fin que j’ai vraiment commencé à m’attacher à eux ou à ce qui leur arrivait.

Malheureusement, je me suis surtout attachée aux personnages secondaires. Comme Tyler qui est beaucoup trop précieux pour ce monde ou McQuaid. Même si je trouve que ce dernier ne correspond pas vraiment au rôle du geek qu’on lui a collé. Ça se voit beaucoup trop qu’il y a un décalage entre son rôle et sa vraie personne. On dirait qu’il porte un vieux déguisement pour Halloween.

photo

Luck et Kate m’ont un peu agacée au début de la série. Ce sont les héros de l’histoire et ce sont les personnages que j’ai le moins aimés. Il y a également une histoire entre les parents de Luck et Kate qui était plutôt mignone mais sans plus.

Cette série est marquée comme étant une comédie mais je ne trouve pas que ça lui corresponde vraiment. Je dirais plutôt que c’est un teen drama.

Ça reste dans le mignon et le gentillet et c’est pour ça que la série ne m’a pas marquée. Je pense qu’elle ravira aux personnes qui ont été ados dans les années 90 et qui seront se retrouver dans cette histoire. Personnellement, je ne pouvais que me raccrocher aux personnages et ce n’était pas suffisant.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.