Eliza And Her Monsters

Eliza And Her Monsters de Francesca Zappia

There are monsters in the sea.

Je ne lis pas beaucoup de contemporain car ce n'est pas mon genre littéraire de prédilection, mais de temps en temps, j'avoue que ça fait du bien (surtout en période d'exam) ! Mon choix s'est alors porté sur Eliza and her Monsters, un livre qui s'est ajouté très récemment dans ma PAL, car le résumé me tentait bien et les avis étaient plutôt positifs.

À dix-sept ans, Eliza Mirk est déjà célèbre sur la toile. Sur internet, elle est connue sous le pseudo de LadyConstellation, créatrice anonyme de Monstrous Sea qui est un webcomic suivit par des millions de fans ! Eliza vit principalement online. C'est là que sont ses meilleurs amis, avec lesquels elle tchat tous les jours, mais c'est également là où elle peut exercer sa passion : le dessin, et plus particulièrement dessiner de nouvelles pages de Monstrous Sea. Mais lorsque Wallace, un nouvel élève, est transféré dans son école, Eliza commence à se demander si une vie en dehors d'internet ne vaudrait pas le coup.

Eliza and her Monsters, c'est l'histoire d'une jeune adolescente un peu recluse, sans amis et asociale, qui s'épanouie sur internet où elle peut enfin s'ouvrir et se sentir acceptée. C'est aussi une histoire d'amour naissante entre deux jeunes individus qui partagent les mêmes passions et les mêmes peurs. Mais c'est surtout une histoire à propos de cœurs brisés, de troubles d'anxiété et de dépression. Et c'est ce dernier aspect qui m'a le plus touchée car j'ai trouvé que l'auteure avait parfaitement réussi à capturer les sentiments de vide et de solitude qu'éprouve Eliza durant la seconde partie du bouquin.

J'ai trouvé la relation entre Wallace et Eliza tout simplement adorable : à la fois bizarre, parfois gênante, mais tellement drôle et touchante. Le niveau de mignoneté était à son maximum ! Les voir interagir et se rapprocher de plus en plus était juste génial. J'ai adoré Wallace est surtout le fait qu'il s'avère être un fan de Monstrous Sea (et pas n'importe lequel) m'a fait sauter de joie !

gif

J'ai néanmoins eu un peu de mal à m'attacher à Eliza (au début) car j'ai trouvé qu'elle était TROP renfermée sur elle-même. Je peux comprendre dans la vraie vie que certaines personnes soient comme ça, mais dans un livre, il nous faut un peu plus de croustillant, ahah ! Et comme elle n'a pas d'amis au lycée ou qu'elle n'entretient pas une très bonne relation avec sa famille, les interactions étaient limitées au tchat avec ses deux meilleurs amis online. PAS TRÈS PALPITANT. Heureusement que ses amis étaient assez drôles et qu'ils étaient tout le temps très enthousiastes et dynamiques, parce que sinon, bonjour la sieste. Bref, sa narration n'était pas vraiment la meilleure qui soit car on avait plutôt affaire à une ado qui n'aime pas la vie donc c'était assez déprimant, ahah.

J'étais d'ailleurs plutôt du côté des parents d'Eliza (oui, c'est à ce point-là) ! Ce perpétuel manque de communication de la part d'Eliza m'a vraiment frustrée, surtout qu'on voyait que ses parents essayaient plein de trucs pour la ramener dans le monde réel (ex. activités en familles). J'avoue que je peux comprendre en quoi c'est agaçant d'avoir des parents qui ne te fichent pas la paix en te demander d'arrêter l'ordinateur alors que tu es en plein travail sur un truc important pour toi (ici, Eliza veut travailler sur Monstrous Sea), mais quand tu fais ça déjà H24, bah on se rend compte que les parents n'ont pas tord, quoi. Eliza ne s’intéresse même pas à ses deux petits frères (ce qu'ils aiment faire, leurs activités, etc) et ça m'a vraiment fait de la peine parce qu'on voyait que ça les affectait pas mal. Bref, il y avait des choses que je pouvais comprendre mais d'autres qui me frustraient plus qu'autre chose !

gif

Mais lorsque le secret d'Eliza est enfin révélé au grand public, tout s'effondre autour d'elle. C'est durant cette dernière partie que la tendance s'est inversée : je me suis davantage attachée à Eliza qu'à Wallace, que j'ai d'ailleurs fini par complètement détester. Eliza tenait beaucoup à son pseudo LadyConstellation qui lui conférait une barrière d'anonymat entre la réalité et le monde connecté. Mais une fois à découvert, c'est un vrai choc émotionnel car elle va perdre le contrôle de sa vie… Wallace, quant à lui, prend très mal cette révélation et c'est une séparation aussi douloureuse que brutale qui déchire nos deux protagonistes. Voir Eliza sombrer peu à peu dans la dépression m'a totalement brisé le cœur. Cette dernière partie du bouquin, plus sombre et triste, était radicalement l'opposée de la première, qui était beaucoup plus légère. Je n'étais pas préparée à ça ! Et franchement, je crois que j'ai largement préféré la seconde moitié de l'histoire car c'est elle qui m'a vraiment fait ressentir le plus d'émotions. C'était triste et poignant et tellement réaliste.

gif

Pourquoi Wallace m'a donné envie de m'arracher les cheveux ? À cause de la manière dont il a traité Eliza. Je trouve ça juste impardonnable et égoïste. J'ai bien aimé la fin du livre car on voit qu'Eliza a évolué, qu'elle est plus en harmonie avec elle-même, avec sa famille et avec sa vie en général (IRL et online). MAIS. Ça aurait pu être encore mieux, SANS Wallace…

(cliquez sur le bouton ci-dessous pour découvrir la raison pour laquelle WALLACE DOIT MOURIR… ahem, c'est peut-être exagéré MAIS BON)

Spoiler (cliquer pour révéler)

Voilà pourquoi je déteste Wallace et pourquoi je trouve que les deux n'auraient pas dû se remettre ensemble. La fin du livre aurait été bien mieux sans lui.

En résumé, ce livre m'a fait vivre un véritable ascenseur émotionnel (rire, larmes, colère). J'étais très investie dans ma lecture et c'est assez rare, dans mon cas, lorsqu'il s'agit d'un contemporain, donc BRAVO Francesca Zappia ! Je ne met pas la note maximale à cause de Wallace. Parce que Wallace. Ugh. Comment un personnage aussi adorable que lui peut-il devenir aussi détestable ??

gif

AUSSI. J'ai adoooooré les extraits du webcomic Monstrous Sea insérés un peu partout dans le livre. J'ai appris que c'était des dessins de l'auteure et WOW, quel talent, c'était superbe !

dessins

(dessins de l'auteure)

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.