Carve the Mark

Carve the Mark tome 1, de Veronica Roth

Étant une adepte de la trilogie Divergente, je ne pouvais pas passer à côté du nouveau livre phénomène de Veronica Roth : Carve the Mark. Non seulement c'est de la fantasy, mais l'histoire se déroule aussi dans l'espace ?? JE PRENDS. Et puis, prenons quelques minutes pour admirer cette magnifique couverture… bref, ce livre a tout pour plaire, j'avais donc de très GRANDES attentes.

Je ne suis pas déçue, mais je ne suis pas non plus totalement sous le charme. Voici une liste de points positifs et négatifs pour résumer tout ça.

Les choses que j'ai aimé :

  • Les personnages. Akos et Cyra sont tous les deux formidables. Je me suis beaucoup attachée à eux au cours de l'histoire car il sont très approfondis, de part leur passé ou leur personnalité. J'ai adoré les voir évoluer ensemble, leur dynamique était superbe et la romance était assez mignonne, bien qu'elle n'était pas le centre de l'intrigue. Cyra est censée être l'ennemie d'Akos, elle est incroyablement badass et forte, quant à Akos, il est plus doux et plus calme que Cyra, ce qui ne l'empêche pas d'être tout aussi génial !
  • L'univers. C'est un point positif mais en même temps, un peu négatif… l'univers était bien construit, bien réfléchi : l'organisation de la société, les différents dons (pouvoirs) des personnages étaient tous intéressants, l'histoire et les caractéristique de chacun des peuples, la technologie utilisée, etc. Bref, rien n'est laissé au hasard et ça nous permet de nous immerger complètement dans ce nouvel univers à la fois riche et envoûtant. MAIS. C'était parfois confus, il y avait beaucoup à assimiler et on était un peu submergé. De plus, j'aurais aimé avoir un peu plus de descriptions sur les décors ou sur les habits des personnages. L'histoire aurait carrément pu se passer sur Terre, on n'aurait pas vu la différence !

Les choses qui m'ont posé problème :

  • Long et ennuyeux. Ce livre est LONG (468 pages). D'habitude, cela ne me pose aucun problème, SAUF. Si l'action est peu présente, et, en effet, l'action n'était pas toujours au rendez-vous. Il est largement possible d'enlever une centaine de page pour alléger tout ça. Avec un peu plus d'édition, on aurait eu quelque chose de moins long et moins LOURD. J'ai trouvé que certains passages manquaient de fluidité, ce qui rendait ma lecture d'autant plus laborieuse.
  • L'intrigue. J'ai eu du mal à voir où était l'intrigue pendant une bonne partie du bouquin. À part nous raconter la vie de Cyra et Akos (qui était tout de même intéressante, je ne dis pas le contraire !), il n'y avait pas grand chose pendant les 70% de l'histoire. Vers la fin, les choses se sont accélérées mais j'aurai préféré que ce soit un peu plus réparti sur les 468 pages.
  • Les noms. J'ai mis un temps fou à m'y habituer. J'ai l'impression que les auteurs de fantasy prennent des lettres au hasard et PLUS le mot est compliqué, MIEUX c'est. Akos. Cyra. Rysek. Orieve. Shotet. Thuve. Cuzedjc?KAS?nl. ARG. STAHP.

J'ai peut-être mentionné plus d'aspects négatifs que d'aspects positifs, mais ça n'empêche pas que dans l'ensemble, j'ai vraiment apprécié ma lecture ! D'ailleurs, je lirai sûrement le second tome car je veux connaître le fin mot de l'histoire. J'espère néanmoins qu'il y aura un peu plus d'action et moins de blabla.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.