Black Mirror, saisons 1 à 3

Black Mirror de Charlie Brooker

gif

Black Mirror était une vraie surprise pour moi. Je n’en avait entendu parler que très récemment et j’ai décidé de me lancer un peu à l’aveugle parce que les trailers ne m’en apprenais pas beaucoup. En effet, impossible de savoir à quoi s’attendre car les épisodes ne se suivent pas ! Un concept que je n’avais encore jamais rencontré dans une série de ce type et je dois avouer que ça fonctionne vraiment bien avec Black Mirror.

Le thème de la série tourne principalement autour du rapport de l’humain avec la technologie, les objets connectés, les écrans, etc. Certains épisodes sont carrément futuristes ; d’autres un peu moins mais, globalement, les univers alternatifs dans lesquels se déroulent les histoires s’apparentent plus ou moins au nôtre…

En effet, Black Mirror porte bien son nom. C’est une série qui reflète les aspects les plus sombres de notre société en les poussant à l’extrême afin de nous montrer jusqu’où on peut aller.

Je vous annonce tout de suite, cette série n’est pas du tout joyeuse, ahah. Attendez-vous à des fin plutôt tragiques. Mais c’est ça que j’aime dans Black Mirror : rien n’est embellit. Au contraire, il en ressort toutes les laideurs de notre monde et le message véhiculé n’en est que plus fort puisque la série s’appuie sur la réalité de notre société.

Black Mirror est une série un peu chaotique au niveau de ses épisodes puisque la saison 1 n’en comporte que trois, la saison 2 en a quatre et à partir de la saison 3, on en a un peu plus, avec six épisodes. Sachant que la durée d’un épisode peut également varier (entre 30min et 1h30). C’est une série imprévisible à tous les niveaux ! À la fois dans son contenu (on ne sait jamais quel thème sera abordé) et dans sa forme (une épisode de 40min ou un film de 1h30 ?).

J’ai vraiment du mal à choisir un épisode préféré en particulier. Il y en a tellement qui m’ont marquée durant ces trois saisons (Be Right BackWhite BearWhite ChristmasNosedivePlaytestSan JuniperoHated in the Nation…) En tout cas, c’était plutôt vers la saison 2 et 3 que j’ai vraiment commencé à m’investir dans la série. Il m’a fallut un petit temps d’adaptation par rapport à l’originalité de la série, ahah.

Je la recommande à tous, Black Mirror est un petit chef d’œuvre. J’ai vraiment hâte de pouvoir regarder la saison 4 !

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.