Becoming : le mémoire de Michelle Obama, inspirant, fort et émouvant

Becoming de Michelle Obama

J'ai tellement de choses à dire sur ce livre mais la première, et la plus importante, c'est que j'ai juste adoré. Je ne sais pas comment je vais pouvoir faire justice au mémoire de Michelle Obama ahah. #pressure

Honnêtement, j'ai relevé tellement de citations dans ce livre… C'est la première fois que j'en surligne autant sur ma liseuse (une vingtaine !!) (attention, vous n'allez voir que ça dans dans cet article ahah). Pour moi, ça veut tout dire : Becoming est un livre qui a fortement résonné en moi. Je l'ai évidemment trouvé inspirant, ce n'est certainement pas une surprise, mais je l'ai aussi trouvé super enrichissant, émouvant et rempli de bonnes ondes en général. Il m'a également donné à réfléchir sur pas mal de choses. J'avais l'impression d'être trop intelligente en lisant ce livre, c'est fouuuu.

La plume de Michelle Obama est fluide et accessible. C'était une de mes principales réticences avant de commencer ma lecture : je ne m'intéresse pas à la politique et j'avais peur d'être submergée par un discours que je ne comprendrai pas totalement. Heureusement, ce fut loin d'être le cas ! Michelle Obama écrit avec son cœur ; un récit honnête, dépourvu de prétention.

Ce mémoire est découpé de manière plutôt ingénieuse en trois grandes parties : Becoming Me, Becoming Us et Becoming More. On en déduit alors aisément les sujets qui vont être abordés…

Becoming Me

Dans cette partie, Michelle Obama raconte son enfance, sa jeunesse. Elle nous présente sa famille, son entourage, ses influences. Elle y décrit son parcours scolaire jusqu'à son début de carrière en tant qu'avocate.

Michelle Obama a grandi dans une famille de classe ouvrière avec une mère qui restait à la maison pour s'occuper d'elle et de son frère, et un père qui travaillait sans jamais se plaindre même lorsque cela affectait gravement sa santé. Elle ne vient pas d'une classe privilégiée et cela se ressent dans sa manière de penser très humble, altruiste.

On découvre donc une jeune Michelle déterminée et ambitieuse. Cette partie n'était pas ma préférée de ce bouquin car j'avais du mal à m'identifier à son parcours scolaire et professionnel. En revanche, concernant ses expériences sociales, c'était plutôt sympa de voir des petits aperçus de sa vie à l'époque. Son premier copain, ses cours de piano avec sa tante, etc.

J'ai trouvé ça intéressant de voir que sa carrière professionnelle ne la comblait pas au début. Son métier ne la passionait pas plus que ça. Au final, le fait de vouloir suivre la voie qui semble la plus "prestigieuse" n'est pas toujours celle qui nous correspond le mieux.  Mais d'un autre côté, ce fut l'occasion de rencontrer ce cher Barack… (Qui était en retard dès son premier jour dans la firme !!!)

Now I think it's one of the most useless questions an adult can ask a child—What do you want to be when you grow up? As if growing up is finite. As if at some point you become something and that's the end.

Becoming Us

Cette partie concerne la construction de la famille Obama. La demande en mariage, les enfants…

Michelle a toujours voulu des enfants. Elle adore s'occuper des enfants, pour elle, ce sont les êtres les plus précieux du monde. C'est sans surprise qu'elle est devenue une mère très aimante, protectrice, forte et déterminée. 

Michelle est quelqu'un d'énergique et d'organisée, elle est soucieuse du regard des gens et veut toujours se dépasser. Elle est terre-à-terre, intelligente et très drôle ! Son mari est quant à lui beaucoup plus décontracté, assuré et confiant mais tout comme Michelle, il est déterminé à aller au bout des choses et de ses croyances.

For better or worse, I'd fallen in love with a man with a vision who was optimistic without being naive, undaunted by conflict, an intrigued by how complicated the world was.

La carrière de Barack s'est rapidement tournée vers la politique malgré le fait que Michelle ait eu pas mal de réticences à ce sujet.

I'd be expected to make myself and our children available for viewing, to smile approvingly and shake a lot of hands. Everything would be about him now, I realized, in support of this larger cause.

Les sentiments de Michelles concernant le fait que son mari soit très peu présent, le stress et le soucis que ces éléments lui ont causé m'ont beaucoup touchée. Ils ont même dû faire un thérapie de couple mais c'était la meilleure chose puisqu'ils ont su traverser ces épreuves ensemble.

J'ai adoré le fait que Michelle en soit ressortie plus forte et résolue à reprendre sa vie en main : elle a réalisé qu'elle n'avait pas à être dépendante du planning de son mari, ce qui n'est pas facile quand on a toujours considéré son autre moitié comme une grosse constante dans sa vie. Bref. YOU GO GIRL.

This, for me, began a habit that has sustained me for life, keeping a close and high-spirited council of girlfriends—a safe harbor of female wisdom.

Dès le début, Michelle ne voulait pas que son mari participe aux élections présidentielles.

He wanted to run. He wanted it and I didn't.

Malgré cela, elle l'a toujours soutenu. Elle était un pilier dans sa campagne électorale. Elle faisait ses propres speech devant des centaines de personnes. Son objectif était de montrer aux gens qu'elle et Barack étaient accessibles, qu'ils comprenaient leurs valeurs et qu'ils avaient les mêmes. Après tout, Michelle se reconnaissait dans les classes ouvrières qui se rassemblaient devant elle, elle y voyait des gens comme sa mère ou son père.

Toutes les critiques subies parce qu'elle est une femme noire étaient terribles. J'ai trouvé sa façon d'en parler très réaliste et j'adore sa façon de se relever et de prouver à tous ses détracteurs qu'ils ont JUSTE tort en fait.

I was female, black, and strong, which to certain people, maintaining a certain mindset, translated only to "angry".

Cette femme est vraiment incroyaaaable. On voit le côté malsain des critiques et des attaques de la presse qui tournent tout ce qu'ils peuvent contre leur famille, ça dégoûte vraiment.

The easiest way to disregard a woman's voice is to package her as a scold.

Et Michelle est très touchée par ça, n'étant pas habituée aux critiques puisqu'elle a toujours voulu bien faire, se dépasser. Elle accorde une importance toute particulière au regard des gens et c'est ce qui fait sa force puisqu'elle se remet beaucoup en question. Je m'identifie énormément à cette aspect de sa personnalité !

My face reflected the seriousness of what I believed was at stake, how important the choice that lay before our nation really was. But it was too serious, too severe—at least given what people were conditioned to expect from a woman.

Honnêtement, toutes ces citations parlent d'elles-mêmes. Je n'aurais pas dit mieux. Les codes de notre société sont FucKEdUP !!!!

No one seemed to criticize Barack for appearing too serious or not smiling enough. I was a wife and not a candidate, obviously, so perhaps the expectation was for me to provide more lightness, more fluff.

Becoming More

Barack was a black man in America, after all. I didn't really think he could win.

The rest is history. Barack a gagné les élections de 2009 et toute la vie de leur ptite famille a radicalement changé !!! Je dois vous avouer que cette dernière partie était ma préférée, PRÉFÉRÉE de tout le bouquin. Oh mon dieu. Découvrir les coulisses d'une vie aussi improbable, c'était tellement intéressant, whaou. J'ai adorééééé.

En plus, le point de vue de Michelle est so relatable. Elle n'hésitait pas à décrire à quel point tout était démesuré dans cette "nouvelle maison" qui s'apparente à un grand hôtel de luxe, seulement réservé pour sa famille. À quel moment on peut s'habituer à ça, sérieusement ???? Mais Michelle nous montre à travers ce mémoire qu'elle a su garder les pieds sur terre.

We were the First Family now, but we were also still ourselves.

Rien que le fait que toutes les fleurs de La Maison Blanche soient remplacées chaque jour par des fleurs fraîches blows my mind. Ce LEVEL de luxe, ahah.

Tout ce luxe, c'était bien joli, mais il y aussi de gros désavantages. Ça me faisait un pincemenent au cœur de savoir que la carrière de Barack l'éloignait de sa famille, je me mets à la place de Michelle et honnêtement, je la trouve très forte d'avoir surmonté toutes ces épreuves. Plus rien de leur vie n'était normal. Chaque déplacement devait être planifié et surveillé de près par au moins une dizaine d'agents. Michelle était très attristée concernant ses filles qu'elle ne pouvait plus accompagner à l'école… Toute les difficultés rencontrées pour assister à leurs spectacles de fin d'année, pour les autoriser à passer du temps avec leurs amis, etc. Ça l'affectait énormément.

Michelle a pris son rôle de Première Dame très à cœur et en a profité pour accomplir de nombreux changements. Tout d'abord au sein de La Maison Blanche, en organisant notamment des évènements, dont un en particulier qui m'a décroché un sourire car il s'agissait d'un petit "easter egg" dans le livre très sympa dont je n'avais pas idée ! Michelle Obama a été une des premières à soutenir la très célèbre comédie musicale… Hamilton !

In 2009, we'd put on the first-ever White House poetry and spoken-word event, listening as young composer named Lin-Manuel Miranda stood up and astonished everyone with a piece from a project he was just beginning to put together, describing it as a "concept album about the life of someone I think embodies hip-hop…Treasury secretary Alexander Hamilton."
I remember shaking his hand and saying, "Hey, good luck with the Hamilton thing."

Dans son désir de moderniser le lieu, elle faisait également en sorte de redécorer La Maison Blanche avec des œuvres plus diverses. Par exemple, elle faisait accrocher des tableaux d'art abstrait d'artistes afro-américains. Pour rendre La Maison Blanche moins élitiste et plus ouverte, elle essayait également de mélanger des meubles contemporains et antiques ou encore, proposait aux majordomes de s'habiller plus décontracté. Il était grand temps que quelqu'un s'en charge, on n'est plus au XVIIIe siècle !

C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus choquée. J'en étais plus ou moins consciente avant, mais là, le fait de lire à propos de la vie de Michelle Obama au sein de La Maison Blanche m'a montré plus que jamais à quel point les codes qui s'appliquent aux membres "haut placés" de la société sont restés… médiévaux ???

En lisant la dernière partie de ce bouquin, j'avais une très forte impression de lire à propos de la vie d'une princesse des contes d'antan avec ses robes, ses bals, ses cérémonies, etc. Il fallait qu'elle fasse attention à ses moindres faits et gestes qui risquaient d'être considérés offensant, UGH. Insupportable. Littéralement, elle a posé la main sur l'épaule de la Reine d'Angleterre par mégarde, simplement sur un élan de bonté, et le lendemain tous les médias se sont emparés de ce faux-pas qui ne faisait pourtant que refléter son authenticité et le fait qu'elle soit juste adorable en fait.

Mais Michelle ne voulait pas se contenter d'être juste "la femme du président" toute pomponée avec une belle robe : elle voulait être actrice des changements, elle aussi.

Michelle n'a pas simplement aidé à moderniser la vie à La Maison Blanche, elle a également lancé le programme Let's Move! qui a permis à onze millions d'étudiants de recevoir soixante minutes d'activité physique chaque jour dans leur école ; elle a aussi amélioré l'alimentation de plus de quarante-cinq millions d'enfants ; grâce à son travail avec Jill Biden sur Joining Forces, elles ont aidé à persuader les entreprises d'embaucher ou de former plus de 1,5 million d'anciens combattants et leurs épouses ; en ce qui concerne l'éducation, Barack et Michelle ont mobilisé des milliards de dollars pour aider les filles du monde entier à obtenir la scolarité qu'elles méritent.

Mais là encore, elle s'est heurtée à de nombreux obstacles. Des critiques de partout et sur tout ce qu'elle disait/faisait. Je ne cesserai jamais de répéter à quel point cette femme est forte en fait, elle est trop inspirante, je vous le dis !!! Dans ce mémoire, elle nous a fait part de ses doutes, de ses défaites mais le plus grand message qui en ressort est rempli d'espoir ! Elle ne s'est jamais laissée abattre.

I had to be fetter, faster, smarted, and stronger than ever. My grace would need to be earned.

Et pour finir, il y a une des citations dans ce livre qui résume très bien la condition féminine, elle encapsule parfaitement les obstacles auquel une femme sera amenée à surmonter au cours de sa vie. C'est probablement une des citations de Becoming qui m'a le plus marquée…

Women endure entire lifetimes of these indignities—in the form of catcalls, groping, assault, oppression. These things injure us. They sap our strength. Some of the cuts are so small they're barely visible. Others are huge and gaping, leaving scars that never heal. Either way, they accumulate. We carry them everywhere, to and from school and work, at home wile raising our children, at our places of worship, anytime we try to advance.

 

Pour conclure, Becoming est un mémoire qui a définitivement marqué mon esprit. Il m'a ouvert les yeux et remis certaines choses en perspective. Il était évidemment incroyablement inspirant (rien qu'en lisant certains chapitres, je voulais tout simplement refermer ce livre et partir à la conquête de mes rêves ahah). Michelle est avant tout quelqu'un d'humain, pas seulement la compagne d'un ex-président. Elle a sa propre histoire et cette histoire est fantastique. A true icon.

Commentaires

Soyez le premier à partager votre avis sur cet article !

reCaptcha logo

Ce site est protégé par reCAPTCHA.
Les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation de Google s'appliquent.